Huiles pour le visage : comment bien les utiliser ?

Huiles pour le visage : comment bien les utiliser ?

Huile essentielle

A lire aussi

Justine Fiordelli

De plus en plus tendance et utilisées par de nombreuses beautistas soucieuses de prendre soin de leur peau de façon la plus naturelle possible, les huiles pour le visage se démocratisent. Comment les utiliser ? Lesquelles choisir et combien de temps les conserver ? Julien Kaibeck, cosméticien et aromatologue fondateur du mouvement Slow Cosmétique, qui milite depuis 2012 pour une beauté plus transparente, plus saine et plus vraie, nous donne ses conseils.

Huile essentielle versus huile végétale : quelles différences et quelles contre-indications ?

Les huiles essentielles et végétales n'ont rien à voir et sont toutes les deux bien différentes. Contrairement aux huiles végétales, qui sont composées à 99% de lipides et qui sont issues d'une plante oléagineuse comme la noix, les huiles essentielles, ne possèdent aucun corps gras. Il s'agit de "concentrés de molécules aromatiques extraits à partir de distillation vapeur" qui peuvent être toxiques à fortes doses et que l'on doit utiliser avec parcimonie et "diluées à d'autres huiles végétales ou dans une crème". Très concentrées, il est important de respecter des doses bien précises et de bénéficier d'un avis médical en cas de doute, notamment pour les femmes enceintes pour qui leur usage est proscrit. Côté dosage, le fondateur du mouvement Slow Cosmétique précise qu'"il ne faut pas dépasser 4 à 6 gouttes par cuillère à soupe de produit". Pour une cuillère à soupe d'huile de noix, par exemple, vous ne pourrez ajouter que 4 à 6 gouttes maximum de l'huile essentielle dont il est question.

Les huiles végétales, peuvent quant à elles être utilisées durant toute la grossesse et peuvent s'utiliser pures.

Huiles végétales : quels bienfaits ?

"Les huiles végétales sont très bonnes pour la peau et permettent de redensifier le ciment intercellulaire de l'épiderme". Le but ? "Hydrater la peau et permettre de conserver l'eau à travers les tissus".

Huiles végétales : pour quels types de peau et quels usages ?

Les "huiles végétales doivent s'utiliser une fois par jour au minimum" et conviennent à tous les types de peaux, qu'elle soient grasses, sèches, mixtes ou encore sensibles. Elle sont dites "régulatrices de sébum" et se veulent "bénéfiques car les glandes sébacées vont progressivement produire moins de sébum". Côté usages, elles ont plusieurs fonctions et on peut ainsi les utiliser de différentes manières :

Pour se démaquillerLe démaquillage à l'huile est naturel et très "efficace sur tous types de maquillage, même sur les mascaras waterproof". Pour une telle utilisation, il est important de "choisir une huile neutre". Il nous recommande l'usage des huiles d'amande douce ou de noyaux d'abricot. Pour cela, il suffit de "mettre 5 gouttes d'huile sur une éponge essorée, puis de l'appliquer sur l'ensemble du visage, dont notamment les yeux et la bouche". Une fois cette étape réalisée, il faut ensuite "rincer le corps gras" à l'aide d'une eau florale ou d'un hydrolat, qui va servir de tonique.

Pour hydraterSi on utilise l'huile végétale en tant qu'hydratant, on peut par exemple utiliser "3 grosses larmes (gouttes, ndlr) d'huile, que l'on chauffe dans la paume des mains puis que l'on masse longuement sur le visage et le cou". Le secret pour une efficacité à toute épreuve ? "Utiliser une petite quantité d'huile et masser chaque matin sur le visage pendant deux minutes minimum, sur une peau propre et nettoyée". L'huile végétale peut remplacer le pouvoir hydratant d'une crème de jour mais ne permet pas de servir de bouclier protecteur face aux agressions extérieures comme la pollution, les écarts de température ou encore le vent. Une fois l'huile bien pénétrée, on applique donc sa crème quotidienne, à choisir de préférence neutre. Le soir, même rituel à une différence près : "l'huile se suffit à elle-même et ne nécessite pas l'application d'une crème de nuit".

Quelle huile végétale choisir selon mon type de peau ?

Pour les peaux grasses, "il faut éviter à tout prix les huiles comédogènes, telles que les huiles d'amande douce, de germe de blé, de coco et de rose musquée". L'idéal ? Les huiles de nigelle et de noisette : "L'huile de noisette étant une huile végétale pénétrante et l'huile de nigelle, étant non comédogène mais riche en actifs qui aident notamment à réduire l'acné et les inflammations en tous genres".

Pour les peaux sèches ou sensibles, "on se régale avec l'huile de calendula, qui aide à désensibiliser la peau et apaiser les rougeurs, mais aussi l'huile de bourrache qui a la capacité de nourrir et d'assouplir les peaux sèches".

Vous avez une peau à tendance acnéique ? Sachez que les boutons ne peuvent être traités par les huiles végétales. Si vous avez un ou deux gros boutons que vous souhaitez faire disparaître, le célèbre cosméticien recommande l'usage des huiles essentielles localement, et plus particulièrement de l'huile essentielle de lavande aspic. Le bon dosage ? "Une petite goutte par bouton, en veillant à ne pas dépasser 5 gouttes par jour maximum".

Côté contre-indications, sachez que les huiles végétales peuvent être utilisées sans risque chez toutes les femmes. Néanmoins, c'est avec les huiles essentielles qu'il faut redoubler de vigilance. Elles sont en effet interdites pour les femmes enceintes durant les quatre premiers mois de grossesse. Certaines peuvent être tolérées par la suite, comme les huiles essentielles d'agrumes, après consultation obligatoire d'un médecin. En cas de doute, consultez l'avis d'un professionnel de la santé.

Huiles végétales : combien de temps les conserver ?

Les huiles végétales, de première pression et bio ou possédant la mention Slow Cosmétique, sont riches en actifs gras donc fragiles. Après ouverture, elles sont à consommer dans les 6 mois sauf pour les huiles de rose musquée, germe de blé et lin, qui jugées encore plus délicates, doivent être consommées dans les 3 mois.

Julien KaibeckLes huiles végétales, c'est malinEditions Leduc

 
0 commentaire - Huiles pour le visage : comment bien les utiliser ?
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]