Poudre compacte ou poudre libre : que choisir ?

Chargement en cours
 Compacte ou libre, la poudre s'applique volontiers au pinceau poudre ou kabuki.

Compacte ou libre, la poudre s'applique volontiers au pinceau poudre ou kabuki.

1/2
© iStock, PeopleImages
A lire aussi

Anthony Vincent

Étape indispensable pour bien fixer le travail du teint et matifier juste ce qu'il faut la zone T, la poudre permet de sceller un maquillage réussi. Entre la volatile et la pressée, laquelle vaut-il mieux utiliser ?

Un bon maquillage dépend surtout de sa toile de fond : pour mettre en valeur un rouge à lèvres magnifique ou des fards à paupière savamment travaillés, encore faut-il avoir un teint parfait. Pour cela, la poudre de finition permet justement de bien faire tenir ce que vous mettez sur votre peau. En plus de son pouvoir fixateur, elle permet généralement de mieux préparer à l'application du blush et du bronzer, de lisser les pores, rides et ridules, voire d'ajouter une couvrance supplémentaire. Reste à savoir laquelle choisir.

La poudre libre, alliée des pros et des peaux grasses

D'un côté, la poudre libre se caractérise par son universalité et son caractère extrêmement volatil. Celui-ci lui permet justement d'obtenir un rendu naturel. Sèche par nature puisque généralement composée à base de talc, elle aide particulièrement à matifier le teint des peaux normales, mixtes, à grasses. Seulement, son usage mérite une certaine dextérité et convient peu aux grandes débutantes ou maladroites, sous peine de finir avec un teint trop plâtré. Encore moins à un usage nomade, sous peine de voir son poudrier se renverser dans son sac à main. À éviter également en cas d'événement où vous seriez souvent photographiée car, même si elle est censée être translucide et incolore, une poudre libre appliquée trop généreusement aura vite fait d'apparaître blanche en photo. Gare à l'effet fantôme.

La poudre compacte, alliée des nomades et des peaux sèches

De l'autre côté, la poudre compacte se choisit avec beaucoup plus de soin car elle est loin d'être universelle. Souvent teintée, elle permet en effet d'ajouter un degré de couvrance supplémentaire à ce que vous aurez préalablement appliqué. Notez qu'un fond de teint poudre et une poudre compacte se destinent normalement à deux usages différents (mais complémentaires, si vous voulez cumuler les deux). Pressée, elle s'appréhende plus facilement et vous aurez donc peu de chances d'appliquer trop de matière involontairement, et ce format se transporte aisément sans risque. Comme elle ne contient pas de talc, elle convient davantage aux peaux sèches que la poudre libre. La poudre compacte ne doit pas non plus être confondue avec une poudre bronzante : la première doit être choisie de la même couleur que votre carnation quand la deuxième sert justement à réchauffer votre teint d'un ou deux tons.

De manière générale, poudres libre et compacte s'appliquent sur un fond de teint liquide, une BB crème, une crème teintée ou sur votre seule crème de jour si vous n'avez pas besoin de couvrance mais juste de flouter vos pores ou de matité. Ces textures crémeuses ou liquides pourront ainsi être fixées par votre poudre de finition. Si vous utilisez un fond de teint poudre, il ne devrait pas avoir besoin d'être poudré. Ces produits de finition s'appliquent à l'aide d'un pinceau poudre, d'un kabuki (ou d'une houpette si vous avez besoin de couvrance) par des mouvements de tapotement afin de ne pas déplacer la matière précédemment appliquée.

 
0 commentaire - Poudre compacte ou poudre libre : que choisir ?
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]