Atteinte d'une maladie génétique, cette mannequin brise les diktats de la beauté

Atteinte d'une maladie génétique, cette mannequin brise les diktats de la beauté

Le syndrome d'Ehlers-Danlos est une maladie génétique qui rend la peau très élastique.

A lire aussi

Justine Fiordelli

Âgée de 26 ans et américaine, Sara Geurts a prouvé au monde entier que les diktats de la beauté pouvaient être brisés. Atteinte d'une maladie génétique qui affecte sa production de collagène et la fait paraître plus vieille que son âge, elle se lance aujourd'hui dans le mannequinat. Une belle revanche.

Souffrant du syndrome d'Ehler-Danlos, une maladie génétique rare qui rend la peau extrêmement relâchée, Sara Geurts fait aujourd'hui de sa différence un atout et prouve que devenir mannequin est à la portée de tout le monde. Sur son compte Instagram, elle s'affiche sans complexe et pose à de nombreuses reprises en bikini, multipliant les clichés et s'attirant de nombreux likes.

Un combat réussi

Pourtant tout n'était pas gagné pour la jeune femme qui découvre sa maladie à 10 ans et qui apprend à vivre avec son corps au fil des années. En septembre 2015, elle participe à une campagne baptisée "Love your lines", qui invite les femmes à assumer leurs petits défauts. Son but ? "Espérer devenir le visage du syndrome d'Ehler-Danlos", comme elle l'a confié à la chaîne Barcroft TV. Et de préciser : "Chacune de vos imperfections est unique, elle raconte votre histoire, qui vous êtes, le chemin que vous avez parcouru".

Sara Geurts a eu raison d'y croire et rejoint la longue liste des mannequins ayant réussi à briser les codes de la beauté. Récemment, c'est également Scarlett Costello qui a longuement fait parler d'elle. À 19 ans, cette top model a décidé de s'assumer pleinement, affichant fièrement son mono-sourcil.

 
0 commentaire - Atteinte d'une maladie génétique, cette mannequin brise les diktats de la beauté
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]