Camille Rowe : nouvelle égérie du parfum Dior Poison

Chargement en cours
 Camille Rowe au défilé Christian Dior lors de la Fashion Week de Paris en janvier 2015.

Camille Rowe au défilé Christian Dior lors de la Fashion Week de Paris en janvier 2015.

1/2
© Getty Images, Victor Boyko
A lire aussi

Hélène Demarly

En 2016, Dior réinvente son parfum iconique Poison, dans une version plus jeune, Poison Girl. Pour incarner cette nouvelle fragrance entêtante, la maison de couture a jeté son dévolu sur le mannequin Camille Rowe.

C'est en 2013, dans une publicité pour le parfum Dior Homme réalisé par Romain Gavras, que la jolie Franco-américaine se fait connaître. Elle incarnait alors la petite-amie de Robert Pattinson avec qui elle échangeait des baisers enflammés. Maintenant, c'est elle qui tient le rôle principal de la nouvelle campagne Dior, réalisée par l'artiste français So Me. On y suit les déambulations nocturnes d'une jeune fille cool et rebelle dans une soirée branchée de New-York où les corps se déhanchent sur la musique de Brodinski, Nobody rules the streets.Attitude sexy et regard de braise, Camille Rowe attire rapidement l'attention d'un brun ténébreux incarné par le top model anglais Harvey Newton-Haydon, qui tombe littéralement sous son charme. Bien que la belle le repousse, le jeune homme ne peut se l'enlever de la tête et se retrouve à contempler sa beauté irrésistible sur les réseaux sociaux, faute de mieux. "Je ne suis pas une fille, je suis Poison", scande alors Camille Rowe à la fin de la vidéo.

Une it-girl, nouvelle égérie Dior

Devenir le visage d'une marque n'est pas une première pour le mannequin, qui a déjà été l'égérie du parfum Amor Amor de Cacharel, de l'Eau de Chloé, de la griffe Zadig et Voltaire et de Princesse Tam-Tam, pour ne citer qu'elles. Repérée à la terrasse d'un café parisien à dix-huit ans à peine, la jolie blonde a désormais plusieurs années de mannequinat à son actif. Aujourd'hui, à tout juste vingt-six ans et avec ses quelques 137 000 abonnés Instagram, la française à l'attitude rock et bohème fait figure de it-girl. Et autant dire que Poison Girl, imaginé par le parfumeur François Demachy, lui ressemble fortement. Une fragrance "identifiable tout de suite, une signature sans compromis", au sillage toujours aussi entêtant que l'original et qui se veut à l'image de "la fille d'aujourd'hui, libre et sexy".

 
0 commentaire - Camille Rowe : nouvelle égérie du parfum Dior Poison
  • [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]