Cheveux gris, faut-il assumer ?

Chargement en cours
 Et si vous assumiez vos cheveux gris ?

Et si vous assumiez vos cheveux gris ?

1/2
© DR, iStock - annebaek
A lire aussi

Justine Fiordelli

Les femmes dépensent un temps et un argent fou pour camoufler tous les mois leurs cheveux gris, afin de lutter contre ce signe de l'âge. Et s'il était temps de les assumer et de laisser au placard les idées reçues ?

L'appréhension du regard des autres

Si la tendance des cheveux gris a tenté une percée l'an dernier, en s'imposant sur un grand nombre de podiums, cette couleur reste néanmoins en majorité associée à un signe de l'âge. Pourtant, même à 20 ans, certaines sont confrontées à l'apparition de leurs premiers cheveux poivre et sel. Face au regard, parfois dur, des autres, nombreuses choisissent la case coloration. D'autres, en revanche, préfèrent afficher fièrement ce qu'elles jugent finalement être un atout. C'est le cas notamment de l'écrivaine et journaliste Tatiana de Rosnay, tel qu'elle l'a récemment confié dans une interview à Paris Match, en kiosque le 25 août 2016.

Renouer avec son naturel

Si vous souhaitez comme elle franchir le cap en disant adieu aux teintures, il vous faudra de la patience. En effet, le plus dur sera d'attendre que vos cheveux repoussent en intégralité. Cela risque de prendre quelques mois, voire près d'une année selon la longueur de votre crinière. Comptez environ 1 centimètre par mois. Pour vous motiver, dites-vous que vous obtiendrez une chevelure plus saine, moins abîmée qu'après ces multiples colorations. Autres bonnes raisons de se laisser tenter : les économies enregistrées et le temps gagné !

Quel entretien pour avoir une jolie nuance ?

Les cheveux poivre et sel, ça s'entretient ! Pour éviter les reflets jaunâtres, il vous faut miser sur une gamme de soins capillaires destinés aux cheveux gris. Côté shampoing, tournez-vous vers un soin violet appelé déjaunissant, à alterner avec un shampoing doux basique, puis complétez votre routine de lavage par un après-shampoing nourrissant et réparateur, qui renforcera la fibre capillaire et lui évitera de casser. En attendant d'obtenir un résultat parfait, n'hésitez pas à porter headbands et autres chapeaux pour camoufler les premières repousses.

 
5 commentaires - Cheveux gris, faut-il assumer ?
  • lilas50 -

    Plus facile à dire qu'à faire. Moi je n'assume pas.

  • Bully1 -

    Cheveux gris, faut-il assumer ?

    Quelle Question con !

    A t' on le choix !!!!!

  • Charlie27 -

    Je suis charmée par une chevelure "poivre et sel", voire blanche, lorsqu'elle est bien entretenue, c'est très élégant.
    Le jugement des autres n'a pas d'importance. Ce que ces personnes oublient, c'est que les teintures les font paraître plus âgées.
    Nous ne sommes pas obligées de suivre ce que les autres font et ce dans tous les domaines.
    Après tout, nous ne sommes pas des moutons, Ayons de la personnalité.

  • Granny02 -

    Je suis passée d'une coupe mi-long avec couleur, à une "coupe" rasée 3 mm et mes vrais cheveux gris ! celà fait des années, et je ne regrette pas ! Finis le budget coiffeuse ! ma coupe me revient à 15 € chez un coiffeur homme, et quand j'ai le courage, je la fais moi-même ! De plus, quel plaisir sous la douche !
    Assumez ! Soyez vous-même ! La mode, c'est vous, pas les médias !

  • nonours -

    pourquoi pas la teinture ?
    à condition de ne pas ressembler à " un départ de feu en corse " .......

    hermes55 -

    Pourquoi la teinture ? les cheveux gris vous gêneraient-ils ?

  • [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]