Hubert d'Ornano : le fondateur de Sisley est décédé

Hubert d'Ornano : le fondateur de Sisley est décédé

Hubert d'Ornano

A lire aussi

Justine Fiordelli

Triste nouvelle sur la planète beauté ! Le fondateur de la marque Sisley, Hubert d'Ornano, s'est éteint vendredi 25 septembre à l'âge de 89 ans. Né le 31 mars 1926 dans le château familial de Melgview (en Pologne) et amoureux de la cosmétique, il fait ses études en France à l'école de Saint-Martin de Pontoise et se lance très jeune dans l'univers de la beauté. À seulement 20 ans, il fonde avec son frère Michel la société de parfums Jean d'Albret, à qui on devra quelques grands parfums comme l'Ecusson (1946), Casaque et Princesse d'Albret.

En 1953, c'est l'ascension ! Avec leur père Guillaume et leur mère Elisabeth, ils fondent la gamme de soins Orlane, qui deviendra l'une des références mondiales de la cosmétique dans les années 1960. Après avoir épousé Isabelle d'Ornano, née Potocka, avec qui il aura cinq enfants, Hubert d'Ornano est élu maire de Deauville. Il décide alors de se consacrer à la vie politique et quitte le monde des affaires en 1968, en vendant la société Jean d'Albret-Orlane. Un arrêt de courte durée puisqu'en 1976, il reprend avec son épouse la société Sisley et décide d'en faire un pionnier de la phyto-cosmétologie et de n'utiliser que le meilleur des extraits naturels des plantes. Il racontait notamment : "Je suis un amoureux de la campagne. Je prends conscience du fait que, grâce à la technologie moderne, c'est dans les plantes que l'on fera les plus grandes découvertes, non seulement pour les médicaments, mais aussi pour les cosmétiques". Le succès est rapidement au rendez-vous et Sisley est aujourd'hui l'un des leaders mondiaux de la cosmétique haut de gamme.

En 2007, Hubert d'Ornano et son épouse Isabelle sont à la tête de la Fondation Sisley-d'Ornano, sous l'égide de la Fondation de France. Le but ? Mener des actions caritatives et de mécénat dans des domaines très divers, en France comme à l'étranger. Ce n'est finalement qu'en 2013 qu'il confie la présidence de Sisley à son fils Philippe d'Ornano. S'en suivra ensuite la parution de ses mémoires, intitulées La Beauté en partage, dans lesquelles il souhaite "raconter une histoire personnelle, familiale et collective pour la sauvegarder, la transmettre à (ses) descendants. La partager avec tous ceux qui aiment et utilisent Sisley, tous ceux qui concourent à son développement". Pour lui, "raconter cette histoire, c'est aussi exprimer des valeurs, des idées, une volonté, un style, ceux de Sisley".

 
0 commentaire - Hubert d'Ornano : le fondateur de Sisley est décédé
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]