La vogue des cosmétiques formulés façon labo

La vogue des cosmétiques formulés façon labo

Plus expertes que jamais, les femmes se tournent de plus en plus vers des marques de niche.

A lire aussi

Anthony Vincent

Biologique Recherche, Niod ou encore The Ordinary vendent des produits aux noms jargonneux qui s'adressent à des femmes de plus en plus expertes de leur beauté.

Au lieu de vous promettre la jeunesse éternelle à coups d'ingrédients magiques plus ou moins exotiques, sur des emballages noyés d'informations vagues, de nouvelles marques misent uniquement sur des principes actifs qui ont fait leurs preuves. Sans autre fioriture trônent ainsi sur ces flacons et crèmes nouvelle génération, "rétinol", "acide hyaluronique" et autres "AHA" pour s'adresser à des consommatrices de plus en plus expertes.

Des principes actifs éprouvés plutôt que des promesses éculées

À l'ère des réseaux sociaux, des Youtubeuses beauté et de l'infobésité, les femmes exigent désormais le meilleur au prix juste. Biologique Recherche revendique des produits "purs et bruts", Niod des "soins de la peau pour personne très instruites", et The Ordinary "des formulations cliniques avec de l'intégrité". Cette dernière n'étiquette pas son best-seller comme une crème, mais comme une "suspension de vitamine C à 30% dans de la silicone" (7,99 euros), et appelle son exfoliant "Acide lactique 10% + HA 2%" (7,99 euros). Comprenne qui pourra.

Ces marques de niche, aux produits qui sonnent comme des formules de laboratoire et à l'esthétique minimaliste, s'épargnent ainsi d'importants frais de marketing et de packaging grâce à leur transparence extrême. Elles ne vendent pas des promesses, mais des résultats, à des prix étonnamment bas. En avril 2017, 25 000 personnes s'étaient inscrites sur une liste d'attente pour acheter le fond de teint The Ordinary. Preuve que le jargon n'a plus rien de clinique.

 
0 commentaire - La vogue des cosmétiques formulés façon labo
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]