Le savon d'Alep renaît à Paris

Le savon d'Alep renaît à Paris

Le savon d'Alep est désormais fabriqué en banlieue parisienne par Alépia mais conserve les mêmes propriétés. Savon, gel douche... Choisissez celui que vous préférez.

A lire aussi

Justine Fiordelli

Victime collatérale du conflit syrien, le savon d'Alep n'a pas dit son dernier mot ! S'il est de plus en plus difficile à trouver, il refuse de disparaître. Pour continuer à exister, il est maintenant réalisé en banlieue parisienne.

Même outillage, mêmes ingrédients dans une nouvelle terre d'accueil

Originaire de Syrie, le savon d'Alep a trouvé la solution pour faire face aux barrages mis en place dans son pays d'origine, qui rendent son exportation de plus en plus compliquée : être fabriqué en banlieue parisienne. C'est du moins ce que la société Alépia, spécialisée dans sa distribution en France, a rendu possible en accueillant le maître savonnier d'Alep Me Harastani, venu trouver refuge en France. Avec lui, le Dr Constantini a créé une nouvelle fabrique artisanale de savon d'Alep à Santeny, en région parisienne et un nouveau savon d'Alep made in France est né.

Rassurez-vous, rien n'a changé ! Le savon à base d'huile d'olive, d'huile de baies de laurier, de soude végétale et d'eau répond aux mêmes exigences et conserve ses multiples bienfaits ancestraux pour la peau. Le communiqué explique que "de la même façon qu'un Chef français installé au Japon continue de proposer une gastronomie française, la fabrique de Santeny a conservé intacts l'art et la technique du célèbre maître savonnier : cuisson au chaudron, puis séchage et affinage pendant 9 mois, sous le regard attentif de Me Harastani et cela, avec les mêmes ingrédients". Plus encore, le fait qu'il soit fabriqué en région parisienne permet de minimiser l'empreinte carbone.

Le savon d'Alep, meilleur ami des peaux sensibles

Le savon d'Alep est très bon pour la peau ! Conçu sans aucun additif chimique, il est réputé pour régler bon nombre de problèmes cutanés, dont notamment celui de lutter contre les rougeurs de la peau ou le psoriasis, grâce à ses vertus assainissantes. Alépia en propose différentes variétés : à l'argile, à l'huile d'argan ou à la boue de la Mer Morte, en shampooing ou encore même en gel douche. Sur le visage ou sur le corps : les peaux les plus sensibles peuvent l'utliser en toute sécurité.

 
3 commentaires - Le savon d'Alep renaît à Paris
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]