Pourquoi faut-il vous méfier de votre déodorant ?

Pourquoi faut-il vous méfier de votre déodorant ?

Les déodorants sont accusés de favoriser le cancer du sein selon une étude publiée en septembre 2016 par des chercheurs suisses.

A lire aussi

Justine Fiordelli

Alors qu'Octobre rose, le mois de sensibilisation au dépistage du cancer du sein, se prépare, les sels d'aluminium contenus dans la plupart des déodorants antitranspirants sont à nouveau pointés du doigt. La raison ? Ils favoriseraient l'apparition du cancer du sein.

Une récente étude, publiée lundi 26 septembre 2016, dans l'International Journal of Cancer par des chercheurs suisses ravive les soupçons ! Suite à de nombreux tests effectués sur des souris, un lien aurait été établi entre les déodorants contenant des sels d'aluminium et l'apparition de tumeurs. Menée par le professeur André-Pascal Sappino et le docteur Stefano Mandriota de la Fondation privée des Grangettes, cette étude invite à prendre du recul sur la composition des déodorants utilisés, même si aujourd'hui rien ne permet de prouver que les risques sont les mêmes sur les humains.

Les chercheurs ont notamment constaté que les tumeurs développées chez les souris dans le cadre de l'étude étaient, pour la plupart (80%), naissantes au creux de l'aisselle dont "l'épiderme est extrêmement perméable". "Nos expériences fournissent une preuve que les sels d'aluminium, contenus dans des produits d'utilisation quotidienne, dont la plupart sont des déodorants, pourraient être impliqués dans le cancer du sein", peut-on notamment lire en conclusion. À noter que ce n'est pas la première fois que les sels d'aluminium sont l'objet de telles accusations. En 2012 déjà, le mensuel 60 millions de consommateurs rapportait que six déodorants sur quatorze testés contenaient des concentrations en aluminium supérieures au taux préconisé.

Quel déodorant choisir ?

Difficile de trouver un déodorant qui ne présente pas de sels d'aluminiums dans la longue liste de ses composants. Méfiez-vous d'ailleurs car vous ne les trouverez pas énumérés ainsi sur les étiquettes. Il vous fauddra repérer l'une des deux mentions : "aluminum chlorohydrate" ou "aluminum zirconium pentachlorohydrate". Si vous souhaitez opter pour des produits plus naturels, dirigez-vous plutôt vers les déodorants bio, sans parabène, sans sels d'aluminium, sans phtalates et sans alcool. Mais vous pouvez également tester d'autres alternatives comme la pierre d'alun, le bicarbonate de soude, ou encore le jus de citron.

 
3 commentaires - Pourquoi faut-il vous méfier de votre déodorant ?
  • glen29 -

    et si on interdisait la vente de ces produits au lieu de les laisser sur le marché.

  • adria1806 -

    tous ces produits plus dangereux les uns que les autres.
    OUI, le bicarbonate est un bon "déodorant"
    Il suffit d'avoir une bonne hygiène
    (épilation en plus) changer de vêtements souillés
    par la transpiration et, PAS BESOIN DE TOUS CES
    PRODUITS DANGEREUX POUR LA SANTE !!!!!!!!!!!!
    Nous allons y REVENIR au BON SAVON DE MARSEILLE
    ------DU VRAI BIEN SUR----- car là aussi, il y a le VRAI et
    cekui fabriqué je ne sais où et qui n'en n'est pas !!!!!!!!!!

  • marwinabdenourkamoun -

    il ne faut rien mettre le parfum naturel est le meilleur -

  • [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]