Pourquoi perd-on ses cheveux en automne ?

Pourquoi perd-on ses cheveux en automne ?

Il est normal de perdre de 50 à 100 cheveux par jour.

A lire aussi

Anthony Vincent

Après l'avoir gardée lâchée tout l'été, votre chevelure se trouve fort dépourvue une fois l'automne venu. Pas de panique, cette perte de densité reste tout à fait naturelle.

Entre la fin de l'été et le mois de novembre, beaucoup de femmes observent une chute de cheveux plus importante que pendant le reste de l'année. La raison ? Un changement progressif d'environnement. Pendant l'été, ils ont été indirectement stimulés par les rayons solaires. Ceux-ci ont en effet permis d'augmenter certaines sécrétions hormonales qui ont entraîné une accentuation de la pousse du cheveu. D'autant que vous avez potentiellement tendance à manger pendant la belle saison davantage de fruits et légumes frais, pleins de vitamines et de nutriments, ainsi qu'à vous sentir moins stressée. Autant de facteurs qui favorisent une relative densification capillaire.

Souvent une impression qui ne doit pas alarmer

L'arrivée de l'automne rime quant à elle avec une baisse des rayons solaires, donc de certaines hormones responsables de la pousse du cheveu. Cette absence de luminosité, plus le stress de la rentrée, peuvent également jouer sur le moral, et vous amener à vous tourner davantage vers de la comfort food plus rassasiante que vivifiante. En d'autres termes, la pousse ralentit, et vous avez ainsi l'impression de perdre plus vos cheveux.

Notez qu'il reste parfaitement normal de perdre de 50 à 100 cheveux par jour. Si vous constatez que vous en perdez davantage, et ce dans une période supérieure à 3 mois, vous devriez consulter un dermatologue.

 
8 commentaires - Pourquoi perd-on ses cheveux en automne ?
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]