Dépendance affective : comment en finir ?

Dépendance affective : comment en finir ?

Peur de l'abandon, de la solitude... Quand l'amour devient une souffrance.

A lire aussi

Hélène Demarly

Amour passionnel ou dépendance amoureuse ? S'il est normal d'être très attaché à l'être aimé, quand la relation vire à l'obsession et engendre de la souffrance, il est urgent de réagir. La rédaction vous livre quelques clés pour en venir à bout.

Les premiers mois d'une relation amoureuse sont bien souvent passionnés. Il est difficile d'être éloignée trop longtemps de l'autre sous peine de ressentir un manque important, et l'esprit est en permanence occupé par cet amour naissant. Cette fusion du début est tout à fait normale. C'est quand elle s'installe et devient source d'angoisse qu'elle pose problème.

La dépendance affective : qu'est-ce que c'est ?

Vous n'arrivez pas être heureuse seule ? Vous souffrez d'être séparée de votre compagnon plus de quelques heures ? Vous êtes angoissée à l'idée d'être loin de lui ? Vous avez sans cesse peur de le perdre ? Qu'il vous trompe ? Vous attendez avec angoisse ses textos, ses appels ? Vous faites tout pour lui plaire jusqu'à changer de mode de vie ou de comportement pour lui ? Si vous répondez oui à toutes ces questions, il y a de grandes chances pour que vous souffriez de dépendance affective. Un désir de fusion qui peut être dangereux... Surtout quand l'autre n'est pas sur la même longueur d'onde que vous, car vous prenez le risque d'être toujours insatisfaite.

La peur de l'abandon

Dans un premier temps, il faut essayer de comprendre d'où vient cette dépendance amoureuse. Pour de nombreux psychologues, ce problème vient de la petite enfance et s'explique par un abandon émotionnel : des parents absents, un manque d'affection, une famille en crise... Un manque d'amour qui demeure une fois l'enfant devenu adulte. Ce qui crée un besoin constant de preuves d'amour et une peur de ne jamais être assez bien pour l'autre. Bien souvent, les dépendants affectifs agissent pour être aimé de l'autre à tout prix en reléguant leurs besoins et leurs envies au second plan, par angoisse de se faire quitter. Un comportement qui peut aussi se déclarer plus tardivement, s'expliquant par des relations passées qui se sont mal terminées, créant l'angoisse de souffrir à nouveau. Ce qui donne des histoires bancales voire toxiques, où la personne dépendante est en recherche frénétique d'un amour absolu pour combler son manque affectif, devenant la plupart du temps jalouse, impulsive et trop envahissante pour l'autre.

Comment la vaincre ?

La chose la plus importante à faire est de retrouver confiance en vous en apprenant à vous aimer. Commencez par faire des activités (même les plus banales), seule et à les apprécier. Lancez-vous des défis : aller au cinéma seule, vous inscrire à un cours de sport, passer une soirée détente sans lui... Allez vers plus d'autonomie et ouvrez-vous davantage aux autres, ne restez plus coincée dans la bulle que vous vous êtes créée autour de votre couple.Si votre relation est une vrai drogue et que vous réalisez que vous ne pouvez plus vous passez de votre compagnon, que cela vous rend malheureuse et vous met dans des situations humiliantes, il est grand temps d'aller consulter un spécialiste. Il vous aidera à comprendre d'où vient votre manque d'amour et votre déficit de confiance en vous. Vous prendrez conscience de vos réactions sans doute disproportionnées pour enfin réussir à être heureuse sans dépendre d'une tierce personne.

 
2 commentaires - Dépendance affective : comment en finir ?
  • avatar
    patrocoul -

    Putain Bully
    Ta Jocelyne ça doit être un cas , elle s'en prend plein la tronche avec toi !!!

  • avatar
    Bully1 -

    Facile : La disparition de Laure , lolotte et miss- you et la oui , peut etre une guerison pour moi !

    Ou sinon la disparition de jocelyne , ma femme , pour etre gueri de tout ce serait trop demander ?

  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]