Comment faire du sport dans les transports ?

Chargement en cours
 Faire du sport dans les transports est possible : en prenant les escaliers et en se servant de son environnement, de nombreux exercices peuvent être réalisés.

Faire du sport dans les transports est possible : en prenant les escaliers et en se servant de son environnement, de nombreux exercices peuvent être réalisés.

1/2
© Adobe Stock, baranq
A lire aussi

Christian Pambrun

La routine de la vie quotidienne ne laisse pas beaucoup de temps pour faire du sport, et encore moins si votre lieu de travail se situe loin de votre domicile. Pourtant, que ce soit dans le métro, le bus ou même en voiture, faire de l'exercice est possible ! Découvrez quelques astuces fitness qui feront des transports votre nouvelle salle de sport.

Une étude récente réalisée par l'Institut national de la santé et de la recherche médicale et le Syndicat des transports en commun d'Île-de-France a démontré que les Franciliens font en moyenne une demi-heure d'activité physique par jour en se rendant au travail grâce aux transports. C'est bien, mais pour les plus motivés, des exercices simples et discrets peuvent amplifier cet effort pour en faire une vraie séance de sport.

Les règles de base

Il est temps de dire adieu à la facilité ! Les escalators, tapis roulant et ascenseurs, c'est fini. Prenez les escaliers et montez les marches deux par deux si possible, vos jambes et fessiers vous remercieront. Tentez de marcher plus vite et de vous frayer un chemin à travers la foule, en prenant garde de ne bousculer personne. Rester debout une fois dans le bus, métro ou train est aussi une bonne idée qui permettra de faire plus d'exercices que dans la position assise. Comme pour toute séance de sport classique, il faut aussi penser à porter la tenue adaptée : on favorisera les vêtements amples et souples, et on évitera les chaussures trop restrictives (à talons ou trop rigides).

Des abdos d'acier en position assise

Vous avez trouvé un siège ? Parfait. Tenez-vous bien droit, placez votre sac (à dos ou à main) entre vos genoux et exercez une pression pendant cinq secondes. Répétez l'exercice pendant toute la durée du trajet. Cela permettra de renforcer l'intérieur des jambes. Une astuce : placez si possible un petit ballon dans votre sac afin d'éviter d'en endommager le contenu. Pour des abdos en béton dans la même position, rentrez votre ventre et contractez les muscles du ventre pendant une dizaine de secondes, relâchez, puis répétez. Un autre exercice intéressant consiste à soulever ses pieds à cinq centimètres du sol en contractant ses abdos pendant une dizaine de secondes : facile en principe mais vous sentirez la différence après quelques répétitions !

La barre, idéale pour les jambes et fessiers

Attendre le train ou le bus peut parfois durer de longues minutes. Profitez-en pour vous mettre sur la pointe des pieds et redescendre doucement plusieurs fois d'affilée afin de tonifier vos mollets. Pour les fessiers, il vous faudra trouver une barre verticale (dans le métro ou le bus). Tenez-la, surélevez légèrement votre pied (du même côté que la main active) et collez l'extérieur de votre talon à la barre. Exercez une pression vers l'extérieur comme si vous vouliez pousser la barre avec votre pied, et changez de côté. Pour galber les mollets, on peut aussi se servir de la barre pour faire des extensions de pieds. Enfin, le simple fait de vous tenir debout et de maintenir l'équilibre dans un véhicule en mouvement fera travailler vos jambes.

Prête pour le grand challenge sport-transports ?

 
0 commentaire - Comment faire du sport dans les transports ?
  • [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]