Et si on se mettait à l'art-thérapie ?

Chargement en cours
 L\

L'art-thérapie est une méthode de psychothérapie pour accéder à ses sentiments refoulés.

1/2
© iStock, portishead1
A lire aussi

Clara Lemaire

Et si dessiner, faire du collage ou bien sculpter était une nouvelle façon d'aspirer au bonheur et de tirer le meilleur de soi-même ? C'est ce que propose l'art-thérapie, une forme de psychothérapie dont les bienfaits pourraient révolutionner votre façon de voir la vie.

Pratiqué depuis l'Antiquité mais introduit dans notre vie quotidienne dans les années 1930, l'art-thérapie est aujourd'hui en plein boom. Son but ? Prendre contact avec notre fort intérieur (les sentiments, les rêves, l'inconscient), via la création artistique. Le principe est simple : il suffit de saisir le pinceau et de laisser libre cours à son imagination, sans se préoccuper de l'apparence de l'oeuvre finale. Une démarche thérapeutique, qui dévoilerait les images de notre subconscient et nous aiderait ainsi à soigner nos maux. Alors, si on s'y mettait ?

Pour la petite histoire...

C'est au tout début du XXe siècle que remontent les premières expérimentations d'art-thérapie, avec le psychiatre suisse et ami de Sigmund Freud, Carl G. Yung. Le médecin, qui avait déjà pratiqué lui-même l'expression par le dessin, décida de l'inclure dans ses séances. Mais ce n'est qu'en 1930 que cette nouvelle forme de thérapie obtient ses lettres de noblesses grâce à Margaret Naumburg, une enseignante et psychothérapeute américaine, considérée aujourd'hui par les spécialistes comme l'une des pionnières du sujet. En France, il faudra attendre 1986 pour que le concept soit reconnu par la communauté scientifique.

Guérir par l'art-thérapie

En sollicitant l'imagination, l'intuition, la pensée et les émotions, l'art-thérapie est un excellent outil pour soutenir les personnes malades : les dépressifs, les handicapés et les patients sujets aux douleurs chroniques. Mais elle aide également tous ceux qui recherchent simplement des réponses aux questions qu'ils n'arrivent pas à trouver par eux-mêmes. Les dessins ou formes créés peuvent, en effet, générer une nouvelle vision de soi et agir sur le comportement, provoquant une guérison psychique et spirituelle.

Les sentiments négatifs enfouis au plus profond sont ainsi exposés au grand jour, et se transforment de façon positive grâce au support artistique. "Le but est de partir, dans le cadre d'un processus créatif, de ses douleurs, de ses violences, de ses contradictions pour en faire le matériau d'un cheminement personnel, explique le Dr Jean-Pierre Klein au magazine Psychologies, Du pire naît ainsi une construction, une production qui tend vers l'art".

Comment ça se passe ?

Après un premier entretien avec le thérapeute qui permet d'établir le degré de mal-être, il suffit de choisir la forme d'art la plus parlante à vos yeux : si la peinture et le dessin sont en général les méthodes les plus utilisées, il est également possible de pratiquer l'art-thérapie en faisant de la danse, de la photographie ou bien encore du théâtre. Le thérapeute, qui est bien souvent artiste lui-même, vous accompagnera tout au long de la séance en stimulant votre créativité, tout en restant discret pour que le lâcher-prise soit complet.

 
1 commentaire - Et si on se mettait à l'art-thérapie ?
  • Gipa69 -

    Bonjour

    Pour les personnes que cela intéressent, je vous conseille de faire appel à un professionnel qui vous guidera dans ce beau chemin de l'art thérapie ..

  • [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]