Femme enceinte : quel sport choisir ?

Femme enceinte : quel sport choisir ?

Femme enceinte : quel sport choisir ?

A lire aussi

Hélène Demarly

Enceinte mais pas envie d'arrêter le sport pour autant ? Pas de panique, c'est possible ! Pour se détendre, calmer les douleurs physiques, se préparer à l'accouchement et éviter d'accumuler les kilos superflus, l'activité physique est même plus que recommandée, à condition de faire attention à ne pas mettre en danger le bébé. Zoom sur quatre sports à pratiquer pendant la grossesse.

La natation

Nager permet de détendre ses muscles et de s'alléger du poids du bébé grâce à la sensation d'apesanteur dans l'eau. La brasse (sans mettre la tête sous l'eau pour ne pas trop solliciter votre dos), ou la nage dorsale sont les nages à privilégier. Si vous préférez être accompagnée, n'hésitez pas à prendre des cours réservées aux femmes enceintes où un maître nageur spécialement formé vous proposera des exercices pour soulager le dos et favoriser une meilleure circulation veineuse au niveau des jambes, ainsi que du travail de relaxation et de respiration.

Le Pilates

Les cours de Pilates sont particulièrement recommandés pour les femmes enceintes. Cette gym douce permet de détendre et de renforcer les muscles avant l'accouchement. Veillez seulement à éviter après quatre mois de grossesse les mouvements comprimant l'abdomen. Et pourquoi ne pas suivre un cours de Pilates spécial pour femmes enceintes ? Vous pourrez ainsi pratiquer des exercices pour fortifier les abdos, pour soutenir l'utérus et le poids du bébé et faire travailler le périnée pour vous préparer à l'accouchement.

La marche

Sport le plus facile à adopter, la marche active la circulation sanguine, renforce la sangle abdominale et améliore la respiration tout en évitant de trop solliciter vos chevilles et vos genoux. Trente minutes de marche, quatre à cinq fois par semaine suffisent, pas besoin de vous lancer dans une randonnée de 15 kilomètres pour être en forme ! Pensez juste à mettre des chaussures confortables qui maintiennent bien les chevilles.

L'aquagym

Il existe des cours d'aquagym prénatale (ou cours de préparation à la naissance), où les mouvements sont spécialement adaptés. Avec ce sport, pas de risque de blocage ou de blessure. Faire du sport dans l'eau permet d'améliorer le retour veineux et de soulager la sensation de jambes lourdes. Ces cours peuvent se pratiquer dès le début de la grossesse, mais ils s'intègrent généralement au cours du troisième mois.

Certains sports sont à bannir dès le premier mois de grossesse. Tous les sports collectifs de ballon (volley-ball, basket-ball...), les sports de combat où les chocs sont fréquents, et ceux qui peuvent entraîner des chutes (ski, équitation...) sont à éviter, en particulier après le quatrième mois de grossesse. Quant à la course à pied, elle entraîne des secousses assez fortes et peut créer des entorses, mais si vous êtes une habituée du running, et que votre médecin n'y voit aucune contre-indication, allez-y ! Dans tous les cas, il est recommandé de demander l'avis de son docteur avant de commencer la pratique d'une activité physique lorsqu'on attend un enfant.

 
1 commentaire - Femme enceinte : quel sport choisir ?
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]