Jet lag : quels réflexes pour garder la forme ?

Chargement en cours
 Si vous prenez l'avion pour traverser plusieurs fuseaux horaires, il y a de grandes chances que vous souffrirez, arrivée à destination, de "jet lag".

Si vous prenez l'avion pour traverser plusieurs fuseaux horaires, il y a de grandes chances que vous souffrirez, arrivée à destination, de "jet lag".

1/2
© Adobe Stock, anyaberkut
A lire aussi

Jessica Rat

Se retrouver en quelques heures outre-Atlantique ou même de l'autre côté du globe, par simple vol d'avion, c'est assez magique. Si ce n'est peut-être pour le fameux jet lag subi en contrepartie... Afin de profiter de votre séjour à l'étranger autant que possible, et surtout ne pas en faire trop les frais au retour, voici quelques conseils pour pallier au mieux ce désagrément lié au décalage horaire.

Forcément, en sautant subitement plusieurs fuseaux horaires, votre horloge interne se dérègle. Troubles du sommeil, fatigue, mais aussi maux de tête et autres problèmes digestifs... Les premiers jours à l'étranger (ou de retour chez vous) peuvent s'avérer difficiles, sachant que plus le décalage horaire est important - et d'autant plus encore avec l'âge - plus les symptômes se font ressentir.

Modelez votre sommeil avant le départ

Tentez, pour commencer, d'anticiper le décalage horaire en changeant graduellement vos habitudes avant le départ. Si vous vous envolez vers l'Ouest, couchez-vous et levez-vous de plus en plus tôt. À l'inverse, si vous allez à l'Est, retardez petit à petit l'heure du coucher et du réveil. Commencez quelques jours avant la date fatidique pour être ainsi décalée de deux à trois heures (idéalement), et donc moins subir le choc du changement de fuseaux horaires.

Dormir ou ne pas dormir, telle est la question

Vous voilà à bord de l'avion. Vous pouvez d'ores et déjà régler votre montre à l'heure de votre destination, et faire le calcul : si vous devez arriver en pleine journée, tentez de dormir autant que possible, tandis que si vous devez atterrir en soirée, il est au contraire préférable que vous restiez éveillée... Et ce, peu importe qu'il fasse jour ou nuit derrière le hublot. Pensez néanmoins à bien vous dégourdir les jambes de temps à autres, pour ne pas plonger votre corps dans un état complètement léthargique avant l'arrivée !

Comment résister à l'envie de dormir ?

Même si vous débarquez en pleine journée alors que la nuit est déjà tombée en France, ne vous laissez pas tentée par le lit douillet de l'hôtel ou le canapé de vos hôtes. Résistez afin de vous caler d'emblée sur vos nouveaux horaires. Pour cela, sortez prendre l'air et profitez autant que possible du soleil - lequel rappellera à votre corps qu'il n'est pas l'heure du coucher. Mettez-vous par ailleurs au rythme du pays. L'heure du repas ? Passez à table ! L'horloge sonne les 21 heures ? Vous pouvez (enfin) aller plonger dans les bras de Morphée.

Au contraire, comment favoriser le sommeil ?

À l'inverse, si vous arrivez de nuit alors que pour vous la journée ne fait que commencer, vous allez chercher désespérément le sommeil. Pensez-y durant votre voyage : évitez de consommer des excitants comme l'alcool et le café. À l'arrivée, préparez-vous une bonne tisane à base de tilleul ou de camomille. Puis assurez-vous d'être dans de bonnes conditions pour dormir, en fermant bien les rideaux, en coupant le son de tout appareil électronique, voire même en vous munissant de protections auditives et autre masque relaxant. En cas de force majeure, il existe toujours les somnifères... À prendre uniquement sur consultation de votre médecin.

 
0 commentaire - Jet lag : quels réflexes pour garder la forme ?
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]