Les bienfaits du chant

Chargement en cours
 Sous la douche, dans la voiture ou avec vos amis, faites entendre votre voix !

Sous la douche, dans la voiture ou avec vos amis, faites entendre votre voix !

1/3
© Getty Images, JGI/Jamie Grill
A lire aussi

Hélène Demarly

Vous adorez chanter sous la douche, vous êtes fan de karaoké ou vous rêver de vous inscrire dans une chorale ? Vous avez bien raison ! Car c'est prouvé, le chant a de nombreux bénéfices sur la santé. Découvrez-en cinq dont certains insoupçonnés, qui vont vous inciter à pousser la chansonnette.

Chanter : c'est du sport !

En chantant, vous faites travailler tous vos muscles. Ceux du visage notamment, ce qui permet d'en maintenir l'élasticité et d'éviter son relâchement, pour un effet lifting gratuit. Ce que vous savez sans doute moins, c'est qu'en chantant, vous sollicitez également le reste du corps : vous tonifiez votre dos, musclez vos fesses et gagnez en tonicité au niveau des abdominaux, qui se contractent sans cesse. Et pour bien chanter, vous devez nécessairement vous tenir droite, ce qui vous permet de gagner en maintien et d'avoir à la longue une plus jolie posture. Musculation douce, gainage, meilleure respiration et dos plus solide... Aussi bénéfique qu'un cours de fitness !

Une bonne manière de se détendre

Vous êtes stressée mais les heures de méditation, très peu pour vous ? Et si vous tentiez le chant ? En respirant par le ventre, vous permettez de relâcher votre corps et de bien oxygéner votre cerveau, pour un effet bien-être immédiat et un réel apaisement. En plus lorsque vous chantez, vous devez être concentrée sur votre voix, votre respiration, les paroles, la mélodie... De quoi oublier vos soucis personnels et mettre de côté votre stress, le temps d'un cours ou de quelques chansons.

Chanter pour être heureuse

Comme toute activité qui fait du bien, le chant augmente la production d'endorphines (l'hormone du bonheur) dans votre corps, pour un véritable effet anti-dépresseur. Après avoir chanté, vous êtes de bonne humeur, libérée de vos émotions négatives et cet état dure pendant plusieurs heures. Vous savez ce qu'il vous reste à faire pour un moral au beau fixe, et ce, même si vous chantez comme une casserole !

Gagner confiance en soi

Rien de mieux pour vaincre sa timidité et accroître son assurance que donner de la voix. Et si vous n'aimez pas chanter en public, la bonne solution est le karaoké privatisé à la japonaise, qui se développe de plus en plus. À Paris, le BAM karaoké rue d'Aboukir fonctionne selon ce concept, testé et approuvé par la rédaction ! Il permet de privatiser un box pendant une ou plusieurs heures avec ses amis et de chanter au rythme d'une playlist qui peut être créée à l'avance. Cela ne vous empêchera sans doute pas d'être ridicule en vous époumonant sur du Beyoncé, mais vous sortirez de là avec une seule envie, recommencer !

Développer son système immunitaire

Dernière vertu et non des moindres, le chant pourrait protéger des maladies et même optimiser le traitement du cancer. C'est en tout cas le résultat d'une étude britannique parue en avril 2016, dans la revue ECancer Medical Science, qui a suivi l'état de santé des 193 membres atteints de cancers dans plusieurs chorales du pays. Après une heure de chant, non seulement leur niveau de stress avait baissé, mais leur système immunitaire était dopé par la production de protéines (les cytokines), qui aident le corps à combattre la maladie.

 
14 commentaires - Les bienfaits du chant
  • avatar
    sniffsniff -

    L'important c'est surtout de chanter juste

  • avatar
    finerie5 -

    chanter oui mais les bons pas les marchands de poisson tel souchon dore obispo et le reste il fatiguent les oreilles

  • avatar
    loulili -

    je reviens (14h30) ....90% des commentaires de Zapata ont disparus sur se sujet ??!!........si vous avez des infos.!!.....a priori il est toujours présent sur les autres pages........alors je ne comprend plus rien !!.....bizarre !!......P'apiquestion

    avatar
    LOLOTTE33 -

    Mais c'est quoi ce bordel , enfin ! J'ai vu ça p'Api ! Affaire à suivre ......!!!

    avatar
    loulili -

    merci Lolotte pour ta réponse..........cela devient bien chiant et pas drôle ......entre Orange qui change les sujets du jour en cours de journée......et les commentaires qui s'évaporent.....ces blogs.......perdent beaucoup de charmes !! P'apiraslebol !!

  • avatar
    Parpaioun -

    lexmilia
    Je crois me souvenir que nous avions déjà échangé au sujet de Toulon . Natif de la Serinette en 1947 , j 'ai fait toute ma scolarité jusqu'à la 3ième , à l 'école des garçons de St Jean ( nous étions séparés garçons et filles ), ensuite direction Rouvière pour un bac technique . Mon frère a fait Durmont , 2 parties du bac + mathelem +maspé ailleurs . Mon père à la construction du lycée Durmont , en tant qu 'artisan , à fait les cloisons et les plâtres des locaux . Ma mère travaillait comme couturière Rue D 'Alger . Beaucoup plus tard mon fils était professeur dans un collège à la Rode .Revenons à notre ancienne époque , je disais ... Rue d' Alger le Samedi et les jours de fêtes , nous ne pouvions même pas nous tenir par la main à cause de la foule ! De temps en temps , nous descendons voir des amis Rue Léon Bourgeois et mon frère à la Serinette et du cimetière pour aller parler à mes grands parents , mes parents et mon pauvre fils ! Maintenant , si vous voulez que je vous parle de mon poste à grives où Grand Var s 'est installé , du lait de chèvre du Faron , du lait de vache de la Créssonniére , de mes pêches dans la rivière des Amourous ( et pas des Amoureux ) , des gitans qui campaient avec roulottes et animaux au bord de la rivière , du cours Lafayette qui n 'était pascomme maintenant ,Bab-el -Oued et où était encore parlé le provençal , du terminus du Mourillon où le trolley était obligé de s 'arrêter pour changer les perches électriques , des maraudes de fruits dans les vergers de St Jean et des pentes du Faron , des pêches dans les anses de la Batterie Basse , Fer à Cheval , Méjean , Magaud , La Terre Promise , des oursins par milliers sur les rives rocheuses du Mourillon , de Johnny à la fête de St Jean , de Dalida à la fête du port marchand , de Rika Zarai à La Valette .....nous n 'avons pas fini , je vous en fait des pages .Nous sommes encore quelques milliers de survivants toulonnais à pouvoir raconter le avant ..avant .....avant ... maintenant c 'est fini tout cela ! Il ne nous reste que , nos déchirures , nos souvenirs et notre nostalgie . Bon , je suis déchiré , j 'arrête ....
    Vous avez du vous en apercevoir , je ne suis pas un séide des forums , avec quelques personnes sympathiques , je viens délirr de temps en temps avec plus ou moins d 'humour .
    Cordialement .

    avatar
    Parpaioun -

    Comme d 'habitude , je ne relis pas mon texte .....bourré de fautes !

    avatar
    Parpaioun -

    leximilia
    Dernières confidences et je referme la boîte à souffrances ...Mayol , j 'avais 8 /10 ans je ne me souviens plus exactement , mon père et moi étions assis sur des traverses de chemins de fer pour regarder les rencontres ..Bonus , Carrère , puis Gruarin ,Herrero ( le grand )...le journal République plié en forme de chapeau sur la tête ...Rue du Canon ...16 ans après les grandes vacances passées à faire des travaux de manoeuvre et sur la fin les vendanges , nous avions quelques sous ....donc le samedi cinéma à l 'Odéon ou au Trianon à St Jean , puis direction la Rue du Canon , avec nos tignasses avec la coupe au carré , les pattes sur les joues , on se la pétait avec nos blousons en cuir noir et les jeans pattes d 'éléphant , pour voir les prostituées qui ne voulaient pas de nous ( pour certaines ) parce que nous étions mineurs , vous parlez d 'une éducation sexuelle ! Parce que avec les filles s 'étaient bisous avec des litres de salive , pas grand chose d 'autres sinon c 'était une gifle certaine et pour le reste c 'était ""Tintin "" . Ensuite retour rapide ,avant 18 heures , pour allumer la cuisinière à bois , mettre de l 'eau à chauffer dans le chaudron en fer blanc et surtout pour ne pas prendre une ""rouste ""du père si ce n 'était pas fait ...voilà..voilà ..et j 'en ai d 'autres , mais j' arrêtes car j 'ai de la rosée dans les yeux et surtout , je vais en emmerder certains et je le comprends .
    Cordialement .

    avatar
    Parpaioun -

    Nono
    J 'écris souvent de manière spontanée parfois impulsive et même sanguine . Ce qui fait que , quand j 'échange avec une personne , je me rends compte à chaque fois et seulement après publication , que j 'ai occulté le fait qu 'un grand nombre de gens peuvent me lire . Ceci dit , je n 'ai pas grand chose à cacher , les évènements réels du passé que je narre n 'ont vraiment rien d 'exceptionnels . Il y a une multitude de gens qui peuvent raconter des choses similaires ! Parfois , je me dis ""tu t 'es laissé encore aller "" et je m 'en veux . Par contre ,si vous ,vous les appréciez Nono , croyez moi que j 'en suis ravi !
    Alors , vous pouvez tout lire sans retenue , y compris les conneries grossières que j 'écris !
    Mai de poutouns

    avatar
    loulili -

    Parpaioun et lexmilia.......je vous remercie tous les deux pour ces beaux échanges !! .......je ne connais pas votre région...votre ville.......mais votre accent s'entend dans vos écrits !! et ça j'aime beaucoup !! vous m'avez fait faire un sympathique voyage !! Nous avons tous comme vous le dîtes lexmillia une ville.... un quartier.....une rue....qui nous a laissé des traces....et où nous avons laissé.... de minuscules empreintes... qui s'effacent doucement avec le temps.........c'est BEAU !!...... P'apide la CROIX-ROUSSE....célèbre... et charmant quartier Lyonnais !!

  • avatar
    lesfraudeurs -

    meme si on n'a pas une belle voix chantez chantez, chantez ...... avant de déchanter .........

  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]