Don du sang : pourquoi est-il toujours utile ?

Chargement en cours
 Chaque jour, 10 000 personnes ont besoin d\

Chaque jour, 10 000 personnes ont besoin d'un don du sang. Près d'un millon de patients sont traités chaque année grâce au don.

1/2
© Adobe Stock, kasto
A lire aussi

Christian Pambrun

Le 14 juin prochain marquera la journée mondiale du donneur de sang. L'occasion pour les autorités sanitaires de rappeler l'importance de ce geste d'altruisme citoyen qui permet de sauver de nombreuses vies mais qui ne mobilise pas encore assez de monde. Pourtant, les besoins sont constants tout au long de l'année.

Selon l'Établissement français du sang (EFS), qui est l'opérateur civil unique gérant la transfusion sanguine dans le pays, les besoins pour soigner les malades nécessitent près de 10 000 dons de sang par jour. Et la tendance est à la hausse : l'allongement de l'espérance de vie et les progrès de la médecine ont provoqué une croissance de 1 à 3% par an des besoins jusqu'en 2013, et notamment ceux en globules rouges qui se sont accrus de 29% entre 2002 et 2012. Or, seulement 4% de la population adulte française donne son sang chaque année. Il est donc vital de rester vigilant et engagé afin de ne pas se retrouver en situation de pénurie.

Le sang, véritable coffre au trésor médical

C'est parce qu'aucun produit de synthèse ne peut se substituer à lui que le sang humain est si important. Les dons permettent d'extraire des globules rouges, des plaquettes (qui facilitent la coagulation), et le plasma. Ces produits sanguins répondent à de nombreuses situations médicales urgentes ou chroniques. Ainsi, ils permettent non seulement de transfuser les patients en situation d'hémorragie (accouchement, opération, accident...), mais aussi de traiter des maladies du sang et des cancers, comme la leucémie ou la drépanocytose. Les personnes recevant une chimiothérapie subissent une destruction des cellules de la moelle osseuse et leurs cellules sanguines ne peuvent plus se renouveler. Ainsi, chaque année, un million de malades sont soignés grâce au don du sang.

Une course contre la montre

Si le don est utile et nécessaire tout au long de l'année, c'est aussi parce que les produits sanguins ont une durée de vie limitée. Les plaquettes ne subsistent que cinq jours après leur prélèvement, alors que les globules rouges sont utilisables pendant 42 jours et le plasma pendant un an. Les stocks doivent donc être constamment réapprovisionnés. Les superbes élans de générosité qui ont eu lieu après les attentats de Paris en 2015 ou de Nice en 2016, avec des files d'attentes de centaines de personnes prêtes à donner leur sang pour répondre à ces situations d'urgence, ont démontré la prise de conscience de la population dans ce domaine. Idéalement, elle ne devrait pas être ponctuelle : les besoins sont particulièrement présents en septembre après les grandes vacances, et en décembre et janvier avec les vacances d'hiver et les épidémies de grippe. Par ailleurs, certains groupes sanguins sont très rares et recherchés : c'est le cas du groupe B- (1% de la population) ou A- (7%). Cette année, l'EFS a lancé l'opération #MissingType, une campagne de sensibilisation invitant les marques, entreprises et institutions à retirer les lettres A, B et O de leur logo du 10 au 17 juin.

Il est possible de donner son sang jusqu'à six fois par an. Alors, prêts à sauver des vies ?

 
0 commentaire - Don du sang : pourquoi est-il toujours utile ?
  • [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]