Quels réflexes adopter après une piqûre d'insecte ?

Chargement en cours
 Les moustiques, nos pires ennemis durant l\

Les moustiques, nos pires ennemis durant l'été !

1/2
© iStock, mrfiza
A lire aussi

Jessica Rat

Par autodéfense ou pour se délecter de notre nectar, nombreux et variés sont les insectes qui viennent nous nuire, notamment à l'arrivée des beaux jours. Selon les espèces, leur piqûre ou morsure peut provoquer des démangeaisons, une petite douleur, une réaction allergique... Sans compter que certaines peuvent s'avérer carrément dangereuses. Alors, que faire après une attaque de petit invertébré ?

Identifiez quelle "mouche" vous a piquée

Connaître l'identité de l'assaillant, c'est savoir à la fois quelle attitude adopter mais aussi les risques encourus. S'il s'agit d'une abeille par exemple, la première chose à faire est de retirer le dard resté sous votre peau. S'il s'agit d'une tique, prenez soin de retirer tout son corps et restez vigilante : cette suceuse de sang est connue pour être vectrice de la maladie de Lyme. Quant aux araignées, la seule espèce réellement venimeuse dans l'Hexagone, en Méditerranée, est la veuve noire dite Malmignatte, facilement reconnaissable par ses points rouges ou jaunâtres sur son abdomen noir luisant. Enfin, si les moustiques sont a priori inoffensifs en France, gare à ceux que vous rencontrez lors de voyages en Afrique, en Amérique Latine ou en Asie. Ils peuvent en effet être vecteurs de maladies sévères, voire mortelles, comme le paludisme, la dengue, le virus Zika, etc.

Quelques premiers soins

Peu importe l'origine ni même la gravité de la piqûre ou morsure, commencez par la nettoyer à l'eau tiède et au savon, voire à la désinfecter. Pour soulager les démangeaisons, vous pouvez ensuite appliquer une crème apaisante ou avoir recourt à quelques remèdes naturels... Par exemple, pour les piqûres de moustiques : une rondelle de citron, d'oignon ou la moitié d'une gousse d'ail, du basilic frais ou de l'aloe vera, du vinaigre de cidre ou quelques gouttes d'huile essentielle sur un mouchoir (attention, les huiles essentielles sont déconseillées aux femmes enceintes et allaitantes, ainsi qu'aux enfants). Quant aux piqûres plus douloureuses, de guêpe par exemple, ou en cas de petite réaction allergique avec inflammation, optez plutôt pour un gel antihistaminique. Si vous êtes en revanche victime d'une araignée venimeuse, tâchez de limiter la propagation du venin en bougeant le moins possible et, si la zone touchée est sur un bras ou une jambe, alors surélevez-la. Puis courez chez le médecin.

Des symptômes à surveiller

Face à des insectes venimeux ou vecteurs de maladies, il est essentiel de redoubler de vigilance. Vous venez d'être victime d'une veuve noire ? Vous souffrez d'irruptions cutanées, de fatigue, de frissons, de maux de tête, ou de douleurs articulaires et musculaires après une morsure de tique ? Vous subissez ne serait-ce qu'une petite fièvre après avoir été piquée par un moustique dans une zone à risque ? Consultez en urgence un médecin. Cela vaut, en outre, pour toute autre complication survenant après une piqûre ou morsure d'insecte, même ceux qui ne sont a priori pas considérés dangereux. Ainsi pouvez-vous faire une réaction allergique au venin de n'importe quelle espèce d'araignée ou de guêpe.

 
4 commentaires - Quels réflexes adopter après une piqûre d'insecte ?
  • Tition -

    Pour soigner bon nombre de piqûres (orties, moustiques, abeilles, guêpes et même petits scorpions), il existe le plantain (genre botanique plantago), dont plusieurs espèces sont très répandues en Europe et faciles à identifier. (Voir sur Wikipedia). Il faut déchirer et broyer quelques feuilles dans le creux de la main et appliquer sur la zone irritée. C'est radical contre les piqûres d'orties et ça soulage beaucoup les autres types de piqûres. Il existe des allergies aux venins mais pas au plantain.

  • LEMECRANT -

    toujours avoir une épée sur soit pour croiser le fer avec son dard.

  • PILGOU -

    J'aime bien le conseil : "en bougeant le moins possible ; surélevez le bras ou la jambe ... et courez chez le médecin " ! Comment faire surtout dans un endroit aussi isolé et propice à ces mésaventures, et si vous n'êtes pas accompagné ?...

  • counoel -

    un briquet et une cigarrette pour enlever le dard avec la source de chaleur

  • [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]