Quels sont les symptômes de l'ostéoporose ?

Chargement en cours
 L'ostéoporose est une maladie qui fragilise les os et augmente le risque de fracture.

L'ostéoporose est une maladie qui fragilise les os et augmente le risque de fracture.

1/2
© Adobe Stock, Maria Sbytova
A lire aussi

Jessica Xavier

L'ostéoporose est une maladie diffuse du squelette qui provoque une fragilité osseuse. Les personnes atteintes d'ostéoporose, généralement les femmes, présentent un risque accru de fractures. Voici comment reconnaître la maladie.

Chez la femme, à la ménopause, la masse osseuse diminue rapidement. Les os deviennent plus minces, plus poreux et donc plus fragiles. Les femmes perdent en moyenne 1 à 2% de masse osseuse par an pendant 8 à 10 ans après la ménopause*. Cette affection qui favorise les fractures (poignet, col du fémur, etc.) est considérée par la Haute Autorité de Santé comme un problème de santé publique.

Le diagnostic de l'ostéoporose se fait chez le médecin généraliste à l'aide d'un questionnaire précis qui vise à détecter les facteurs de risques ainsi qu'une mesure de la taille. En cas de suspicion d'ostéoporose, une évaluation de densité minérale osseuse (DMO) est alors réalisée.

Les signes à prendre en compte

Une diminution de la taille

Si vous avez rapetissé et que vous avez perdu 4 cm (ou plus) par rapport à la taille que vous mesuriez à 20 ans, considérée comme la taille "historique", votre médecin vous fera faire un examen radiologique pour confirmer ou infirmer un tassement des vertèbres et une ostéoporose. La mesure de la taille doit se faire une fois par an, à partir de 50 ans.

Des fractures

L'ostéoporose fragilise les os et provoque des fractures. Les principales factures liées à la maladie sont celles du poignet, du col du fémur et des vertèbres. Toute survenue de ce type de fracture après un traumatisme minime chez une personne à risque doit être suivie d'un dépistage de l'ostéoporose.

Déformation de la colonne vertébrale

La découverte ou la confirmation d'une fracture vertébrale ou une déformation du corps vertébral peut être elle aussi un signe d'alerte.

Des carences

Chez les personnes âgées, les carences en calcium et vitamine D doivent également être suivies d'un examen de dépistage. Une alimentation équilibrée et variée aide à compenser ces carences.

• La douleur n'est pas un symptôme

Contrairement à ce que l'on pourrait penser, la diminution de la masse osseuse ne provoque pas directement de douleur. Ce qui peut l'être, ce sont les fractures favorisées par la maladie.

Des facteurs de risques

• Des antécédents médicaux

Des antécédents médicaux comme des fractures doivent impérativement pousser le médecin à réaliser un questionnaire de sa patiente pour s'assurer qu'elle ne souffre pas d'ostéoporose.

• Traitements médicaux

Certains traitements à base de corticoïdes peuvent entraîner une fragilité osseuse. Si une fracture survient chez une personne prenant ce type de traitement, l'ostéoporose doit alors être suspectée.

• La ménopause

La ménopause, à cause de la carence hormonale qu'elle entraîne, est considérée comme un facteur de risque de survenue de la maladie. L'ostéoporose toucherait entre 2,5 et 3,5 millions de Françaises après la ménopause.

Enfin, il est important de ne pas confondre ostéoporose et arthrose. Cette dernière est une usure suivie d'une destruction du cartilage des articulations. Contrairement à l'ostéoporose, l'arthrose est douloureuse.

* www.mon-osteoporose.fr

 
5 commentaires - Quels sont les symptômes de l'ostéoporose ?
  • avatar
    sapindenoel -

    Aprés avoir surveillé ma taille qui d'ailleurs avait diminué de 4.5 cm, mon médecin n'a rien fait. Pas de prévention: Un docteur. m'a dit "on attends que ça casse". J'ai fait 3 fractures du bassin en 2 mois !!! Le généraliste m'a donné 4 gr d'efferalgan par jour ... mais c'est tout, il n'a même pas prescrit de radios. Radios que j'ai exigé au bout d'un mois de douleurs intenses, je ne pouvais plus marcher: 66 ans. L'hopital Nord, ( St Etienne) a pris le relais, m'a bien prise en charge, j'ai enfin été soignée correctement: je suis sous traitement depuis 18 mois. Je marche 1h1/2 presque tous les jours et fait 6 jours de rando en montagne cet été. Petit bémol: je buvais du lait cru de vache (bien traitées) en direct de la ferme, je vais boire du lait de brebis BIO de la ferme voisine!

  • avatar
    ARCHIMEDEP -

    Les oncologues oublient de prévenir les malades atteints de cancers soignés avec le Taxotère, que cette substance détruit les cheveux, les ongles, les cartilages, dessèchent les disque intervertébraux et les os. Pour faire repousser les ongles, les cheveux il faut prendre de la silice ainsi que pour fortifier les os. Si tous les malades étaient prévenus certaines femmes prendraient des traitements pendant la chimio pour éviter l'accélération de l'ostéoporose. Je me permet d'écrire ces renseignements car les oncologues ne préviennent jamais les malades et c'est un vrai parcours du combattant pour réussir à obtenir des réponses aux questions qui leur sont posées.

  • avatar
    polines1 -

    c'est vrai que le lait industriel et tout ce qui est fait avec est à éviter... en revanche quand on accès et c'est malheureusement bien rare à un lait cru de vaches bien traitées, et en restant modéré, il n'y a aucun soucis: en sortant du pis de la vache le lait est alcalin et a tout pour être digéré, mais on l'a complètement dénaturé tout comme nombre d'aliments ainsi les personnes deviennent intolérantes et s'empoisonnent effectivement !

  • avatar
    polines1 -

    c'est vrai que le lait industriel et tout ce qui est fait avec est à éviter... en revanche quand on accès et c'est malheureusement bien rare à un lait cru de vaches bien traitées, et en restant modéré, il n'y a aucun soucis: en sortant du pis de la vache le lait est alcalin et a tout pour être digéré, mais on l'a complètement dénaturé tout comme nombre d'aliments ainsi les personnes deviennent intolérantes et s'empoisonnent effectivement !

  • avatar
    poil2plume -

    Lisez surtout les ouvrages de Thierry Souccar sur les méfaits du lait et 'l'industrie" de l'ostéoporose pour enrichir les labos pharmaceutiques. Le lait de vache est un poison pour le corps humain. Sa consommation a dramatiquement augmenté après la Deuxième Guerre mondiale avec des animaux parqués et bourrés d'antibiotiques.
    Il est tout de même curieux de constater que les plus gros consommateurs de produits laitiers issus de la vache sont aussi les plus atteints par l'ostéoporose...

    avatar
    liv -

    Tout à fait vrai ! Le lait est un véritable poison !

    avatar
    Mamisa974 -

    Ouais, il y a deux écoles, ce qui fait que je ne sais pas qui croire. Alors, comme j'aime le lait et les produits laitiers, j'écoute mon médecin, ça m'arrange. Et si vous faites bien attention, vous verrez qu'il est extrêmement difficile de se nourrir en supprimant COMPLETEMENT le lait. Alors, soyons fous, de toute façon nous sommes empoisonnés de partout...

    avatar
    poil2plume -

    Mamisa : je suis intolérante au lactose de naissance, mais je peux manger de tout. Je remplace le lait de vache par du lait d'amande quand je fais un flan, c'est super bon ! Je mange du fromage de chèvre ou de brebis, du fromage blanc de brebis aussi et la crème de soja fait une excellente base pour les sauces à la crème. On peut parfaitement se passer de lait.
    Comme l'a dit Polines, on peut trouver du lait de vache cru et bio et en consommer en petites quantités, cela ne fait pas de mal. Mais 3 produits laitiers par jour, c'est du suicide !
    Je me souviendrai toujours du dentiste qui m'avait fait une radio de la mâchoire et m'avait félicitée pour ma densité osseuse étonnante. Quand je lui ai dit que je ne consomme quasiment jamais de lait de vache, il n'a pas voulu me croire.

  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]