Tout savoir sur la sécheresse vaginale

Chargement en cours
 Quelles solutions pour endiguer la sécheresse vaginale ?

Quelles solutions pour endiguer la sécheresse vaginale ?

1/2
© Adobe Stock, Nik_Merkulov
A lire aussi

Hélène Demarly

Passé 50 ans, avec l'arrivée de la ménopause, le vagin se lubrifie moins facilement. Mais même les femmes plus jeunes peuvent être victimes de sécheresse intime, quel que soit leur âge. Comment l'expliquer et comment lutter contre ?

Après une naissance ou pendant la grossesse, après les règles et le plus souvent, à la ménopause, les femmes peuvent souffrir de sécheresse vaginale. Généralement liée à un bouleversement hormonal, cette perturbation de l'équilibre de la flore vaginale peut aussi être due à la prise de certains médicaments, aux pilules contraceptives ou autres traitements hormonaux, à une épilation ou à une hygiène intime excessive, au tabac, à l'alcool ou encore au stress. Dans tous les cas, cela entraîne un assèchement des parois du vagin et donc des irritations, voire des brûlures, démangeaisons et douleurs lors des rapports sexuels.

Comment améliorer la lubrification ?

• Rapports sexuels : de la fréquence !

Déjà, il faut redonner la place qui convient aux préliminaires. Premièrement parce que la pénétration n'a pas besoin d'être le but de chaque relation sexuelle mais aussi parce qu'ils permettent de lubrifier davantage le vagin - avec à la clé de plus grandes chances d'atteindre l'orgasme. La fréquence aussi a son importance car faire l'amour permet de stimuler les tissus vaginaux et donc, à la longue, d'épaissir la muqueuse et de voir la sécheresse intime diminuer. Pour ne rien gâcher, le sperme est quant à lui riche en prostaglandines, des substances grasses qui permettent de nourrir les muqueuses vaginales.

• Produits calmants : une réhydratation intimeSi vous souffrez d'irritations, bannissez les savons agressifs, les douches vaginales, et procurez-vous un produit au pH neutre adapté pour la toilette intime. Une crème spéciale hydratation du vagin ou des ovules aux probiotiques peuvent aussi être une bonne idée pour apaiser la zone et rééquilibrer la flore vaginale.

• Lubrifiants : osez-les !

Si vous avez mal lors de la pénétration à cause d'une muqueuse trop sèche, n'hésitez surtout pas à vous procurer des lubrifiants vaginaux aux propriétés hydratantes - souvent enrichis en aloe vera -, que vous trouverez en pharmacie. En cas de sécheresse sévère, choisissez un lubrifiant-soin plus fort, enrichi en acide hyaluronique. Adepte des produits naturels ? Sachez que l'huile de coco et l'aloe vera sont des lubrifiants très efficaces et très hydratants pour le vagin. Seul bémol : ne les utilisez pas lors de rapports sexuels protégés avec un préservatif, car ils les rendent poreux.

• Traitements hormonaux : la solution radicaleSi rien n'y fait, il existe pour les femmes, dès la pré-ménopause, des traitements plus poussés à base d'hormones. Des pilules, des crèmes ou encore des anneaux riches en oestrogènes peuvent notamment vous êtres prescrits pour réactiver la sécrétion vaginale. Dans tous les cas, n'hésitez surtout pas à évoquer le problème à votre gynécologue ou à votre médecin traitant, qui vous indiquera le remède le plus adapté pour retrouver un vagin en pleine forme.

 
3 commentaires - Tout savoir sur la sécheresse vaginale
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]