Vaccins : êtes-vous à jour ?

Chargement en cours
 Se faire vacciner et effectuer les rappels recommandés est un geste essentiel afin de rester en bonne santé et de protéger son entourage.

Se faire vacciner et effectuer les rappels recommandés est un geste essentiel afin de rester en bonne santé et de protéger son entourage.

1/2
© Adobe Stock, goodluz
A lire aussi

Christian Pambrun

Les adultes ont souvent tendance à négliger leurs rappels de vaccins et ne savent pas toujours lesquels faire et à quels moments de leur vie. Ce geste est pourtant vital afin de se protéger soi-même ainsi que son entourage. Voici un état des lieux de la vaccination en France ainsi que quelques conseils essentiels.

L'année 2017 a été marquée par une polémique concernant la vaccination en France. Le gouvernement, par l'intermédiaire de la ministre de la Santé Agnès Buzyn a en effet déclaré son intention de rendre obligatoires huit nouveaux vaccins pour les enfants (contre trois actuellement), et ce dès 2018. Il s'agit de lutter contre la résurgence de maladies contagieuses, particulièrement pour les enfants, à cause d'une mauvaise couverture vaccinale. Si de nombreuses voix se sont élevées contre ce projet, les Français font encore largement confiance à la vaccination (en 2016, 75,1% des Français se sont dits "plutôt favorables" selon le Baromètre Santé publié par le BEH).

Les rappels, un geste essentiel

Aujourd'hui, seuls trois vaccins sont obligatoires pour les adultes : contre la diphtérie, le tétanos, et la poliomyélite (plus communément connus sous le nom de DTP). D'autres, effectués pendant l'enfance ou l'adolescence, sont fortement recommandés. C'est le cas de ceux contre la coqueluche, l'hépatite B, ou l'haemophilus influenza de type B. Les rappels du DTP à l'âge adulte doivent intervenir à 25 ans, 45 ans, 65 ans, puis tous les 10 ans à partir de cet âge. Sans ces rendez-vous, les patients affaiblissent leur couverture face à ces maladies dangereuses, et peuvent mettre leur entourage (et surtout les enfants) en danger. Le vaccin contre la grippe est à renouveler tous les ans, et surtout pour les personnes âgées ou fragiles, car le virus change chaque année.

Des outils simples pour y penser

Manquer le rappel vaccinal de ses 25 ans ou 45 ans n'est pas un drame en soi. Il suffit tout simplement de se rendre chez le médecin dès que possible afin de régulariser sa situation vaccinale. Le carnet de santé est un précieux allié mémoire dans ce cas, puisqu'il est censé indiquer tout votre historique vaccinal, et vous permet ainsi de tout planifier pour votre santé. Internet regorge aussi de ressources qui rappellent les dates importantes. Le gouvernement met notamment à disposition chaque année un calendrier des vaccinations et recommandations vaccinales. Certains sites proposent des calendriers simplifiés, des questionnaires ainsi que des recommandations personnalisées en fonction de l'âge, des conditions de vie et des problèmes médicaux potentiels. Ainsi, des vaccins autres que ceux du DTP peuvent être recommandés dans les résultats afin d'assurer une protection santé optimale. Si vous avez un doute, n'hésitez pas à prendre rendez-vous avec votre médecin ou à consulter un professionnel de santé (comme votre pharmacien) qui pourra vous conseiller et vous orienter. Êtes-vous à jour ?

 
1 commentaire - Vaccins : êtes-vous à jour ?
  • avatar
    poil2plume -

    Un vaccin n'est efficace qu'à partir du moment où se déclenche une épidémie. Les meilleurs remèdes sont la quarantaine pour les individus malades et la vaccination de leurs proches, c'est tout.
    De plus, comment expliquez-vous que les nombreux pays qui n'exigent aucune obligation de vaccination ne connaissent pas d'épidémies ni de gros problèmes sanitaires ?
    D'après ma toubib, les vaccins sont complètement inutiles après 50 ans, car l'organisme est naturellement immunisé à cet âge.

  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]