Varicelle : les bons réflexes à adopter

Chargement en cours
 La varicelle se caractérise par une éruption cutanée sur l'ensemble du corps (peau et muqueuse). Elle s'accompagne parfois de fièvre.

La varicelle se caractérise par une éruption cutanée sur l'ensemble du corps (peau et muqueuse). Elle s'accompagne parfois de fièvre.

1/2
© Adobe Stock, Africa Studio
A lire aussi

Jessica Xavier

La varicelle est une maladie infantile très répandue. Elle touche généralement les tout-petits sans conséquences graves. Focus sur les réflexes pour soulager son quotidien.

La varicelle touche généralement les tout-petits, plus rarement les adultes (4,5% des cas, selon amelie.fr). La maladie est due au virus varicelle-zona et se caractérise par une éruption cutanée sur l'ensemble du corps (peau et muqueuse). Les épidémies surviennent généralement à la fin de l'hiver et au début du printemps. Bénigne, la varicelle présente tout de même l'inconvénient de provoquer des démangeaisons qui empoisonnent le quotidien des petits malades.

Les bons gestes pour soulager les enfants

• Prendre rendez-vous chez un professionnel de santé

Même si la varicelle est une maladie bénigne, prenez rendez-vous chez votre pédiatre surtout si votre bébé a moins de 6 mois. Il prescrira, selon les cas, des antihistaminiques pour calmer le grattage, une solution antiseptique et dans les situations les plus graves, un traitement antiviral.

Faire baisser la température

Votre enfant fait de la fièvre ? Pour faire redescendre le thermomètre ne couvrez pas trop votre enfant, aérez régulièrement sa chambre, qui doit rester à une température oscillant entre 16° et 18°, et veillez à ce qu'il boive suffisamment d'eau pour éviter la déshydratation. Quoi qu'il en soit ne donnez pas d'aspirine au petit malade, elle peut provoquer la survenue du Syndrome de Reye, une maladie rare mais grave.

Calmer les démangeaisons

Après la toilette (au savon surgras), ne frottez surtout pas la peau de votre enfant pour le sécher. Procédez par tapotements tout doux sous peine d'activer les démangeaisons.

Adopter les bons vêtements

Pour éviter les frottements sur la peau, préférez ceux en coton.

Pas de bains trop chauds

L'eau chaude a tendance à activer la sensibilité cutanée. Lavez les enfants à l'eau tiède, pas trop chaude pour éviter de déclencher une crise de grattages.

Prévenir l'entourage

Parce que la varicelle est très contagieuse, il est important de prévenir l'école, la crèche ou la garderie concernant l'état de votre enfant afin que des dispositions soient prises pour les personnes à risques (femmes enceintes, personnes immuno-déficientes).

Privilégier les ongles courts

Coupez les ongles de votre enfant et brossez-les au savon pour éviter qu'il ne se gratte et que cela crée des lésions qui pourraient s'infecter et laisser des cicatrices.

Pas de talc, de poudre ou de crèmes

Oubliez le talc et autres pommades qui ont tendance à favoriser les surinfections. Côté crèmes, faites confiance à celle que vous prescrira le pédiatre uniquement.

Avoir une hygiène irréprochable

La varicelle étant contagieuse, prenez soin de vous laver les mains après avoir soigné votre bébé et faites-lui également se laver régulièrement les siennes.

Votre bout de chou pourra reprendre le chemin de l'école quand la varicelle aura atteint le stade de croûtes.

Varicelle et femme enceinte : des risques à prendre en compte

Si une femme enceinte contracte la varicelle, elle peut s'exposer à une pneumonie. Mais plus grave, la varicelle chez la femme enceinte peut provoquer des malformations foetales (neurologiques, oculaires). En cas de doute ou de contamination, il est important de consulter votre médecin le plus rapidement possible.

 
0 commentaire - Varicelle : les bons réflexes à adopter
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]