5 réflexes à avoir pour éviter le food coma pendant les fêtes

5 réflexes à avoir pour éviter le food coma pendant les fêtes

L'indigestion pendant les fêtes ? La rédaction dit non.

A lire aussi

Justine Fiordelli

Les fêtes de fin d'année sont souvent synonymes de repas gargantuesques qui n'en finissent plus. Hors-d'oeuvres, plat principal, fromage, bûche de Noël... L'estomac n'étant pas habitué à de telles quantités de nourriture, pas toujours facile d'éviter l'indigestion. Pas de panique, la rédaction vous dit comment passer outre le food coma.

Préparer son organisme

J-7 avant le réveillon ? Il est temps de vous forcer à adopter une hygiène de vie saine et une alimentation équilibrée. Pas de régime à prévoir, car votre estomac risquerait de ne pas comprendre un tel écart entre avant et pendant les fêtes. Il s'agit seulement de purifier votre organisme avec quelques règles à respecter : dire stop aux grignotages, éviter les sucreries et les plats en sauce, arrêter votre consommation d'alcool et surtout débuter votre journée en buvant un grand verre d'eau tiède avec un jus de citron, pour purifier. Cette phase ne doit pas excéder 7 jours et a pour nom "la prétox". Pas de restrictions draconiennes à prévoir mais un réajustement qui vous permettra d'aborder les écarts des fêtes de fin d'année en toute tranquillité. Fruits, légumes, céréales... La voie est libre de ce côté-là, alors foncez.

Manger lentement

Le jour J, pas question de jouer la course contre la montre ! Il est important de prendre le temps de déguster ce que vous avez dans l'assiette. Un conseil qui permettra non seulement d'apprécier davantage les mets préparés avec soin par votre famille, mais également d'aider votre estomac à souffler pour une meilleure digestion. Exit donc maux de ventre et autres petits tracas pour votre intestin. Cerise sur le gateau ? Cela permettrait également à votre cerveau de recevoir un signal de satiété plus rapidement et donc d'éviter de vous resservir à plusieurs reprises. Une bonne façon d'éviter l'indigestion.

Bien mastiquer

Manger lentement, c'est une chose, mais il vous faut également apprendre à bien mâcher les aliments. Telle est, en effet, la première étape d'une digestion réussie ! Au cours de la mastication, les aliments se décomposent en petits morceaux et partent à la rencontre de la salive, ce qui les rend plus faciles à avaler et améliore leur assimilation. Sachez que l'intestin et l'estomac n'ont pas la capacité de le faire à votre place, d'où l'importance, lors d'un repas de fêtes mais également au quotidien, de prendre le temps de bien mastiquer et non pas d'avaler tout rond votre morceau de dinde ou autres. Avec de telles précautions, dites enfin adieu aux ballonnements, crampes d'estomac et autres maux qui peuvent venir gâcher la fête.

Marquer des pauses entre chaque plat

Pendant les fêtes, il n'est pas rare que l'on reste à table pendant des heures, en enchaînant un festival de plats tous plus salivants les uns que les autres. Seulement voilà, impossible de tout goûter et encore moins de tout finir. Pour éviter de frôler l'indigestion, accordez-vous des pauses entre chaque plat. De quoi permettre à votre estomac de souffler, de faciliter la digestion, et surtout de ne pas vous retrouver avec une crise de foie. Pensez également à boire de l'eau à table, en privilégiant notamment l'eau gazeuse, connue pour améliorer la digestion et lutter contre les brûlures d'estomac grâce à sa forte teneur en bicarbonate.

Terminer votre repas par une tisane detox

À la fin du repas, mieux vaut troquer votre café pour une tisane détox qui vous aidera à digérer et vous sentir plus légère après un repas copieux. Les plantes à privilégier pour faciliter le transit ? La menthe, la mélisse, le fenouil ou encore le gingembre, à acheter en herboristerie ou dans le commerce, directement en sachet, comme le proposent de nombreuses marques. Vous pouvez également opter pour des feuilles de verveine fraîches à laisser infuser dans l'eau bouillante pendant dix minutes.

 
19 commentaires - 5 réflexes à avoir pour éviter le food coma pendant les fêtes
  • amenepicure -

    quelques bonnes recettes pour passer un bon reveillon.
    1)pas de mélange de vins.
    j' ai passé un reveillon à boire que de l' eau et du champagne (excellent reméde) et le lendemain pas de gueule de bois
    2) faire des poses, manger lentement, bien mastiquer permet de manger moins.
    3)la tisane Detox ou après repas permet une digestion facile.
    ceci est élémentaire mon cher Watson .

  • SERAFINMEPHISTO -

    Je suggères la solutions suivantes , que j 'ai testé et qui m ' a réussi ainsi qu ' à mes convives et proches : consommer la moitié des denrées alimentaires qui composent le menu de NOEL le soir du 24 DECEMBRE et l 'autre moitié au midi du 25 . en faire de même pour le réveillon de la SAINT-SYLVESTRE et le jour du nouvel an. et je ne consommerai qu 'une seule galette des rois : le 6 JANVIER , jour de l 'Epiphanie

  • Bunnland -

    Je ne connais que le coma éthylique ! Hi ! Hi ! Hi !

  • Bob_33 -

    Bjr
    Vous êtes une honte pour la France
    Le "food coma" de l'anglais encore et toujours parce que trop manger ne se dis pas en Français.
    Continuez comme ça vous tuez la langue française !
    Vus n'êtes que des Bobo !
    Laissez ça au ricains avec leur merde de bouffe
    et parlons français si vous le pouvez encore.
    La grande bouffe un film franco-italien ! et oui Marco Ferreri ça ne vous rappelle rien, superbe film et pas ni rosbif ni ricains

    hermes55 -

    La grande bouffe n'est pas non plus un film franco-français !

  • als -

    ça me fatigue.

    Bunnland -

    Alors va au lit !

  • [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]