Allergie : ces symptômes qui doivent vous alerter

Allergie : ces symptômes qui doivent vous alerter

Nez qui coule, démangeaisons... Méfiez-vous de ces quelques symptômes !

A lire aussi

Justine Fiordelli

Qu'elle soit respiratoire, alimentaire ou de contact, il est important de savoir repérer les premiers symptômes d'une allergie. Légère au début, elle peut s'aggraver avec le temps d'où l'importance de l'identifier et de la faire soigner en consultant votre médecin traitant dans un premier temps, lequel vous orientera ensuite vers un allergologue. On vous dit lorsqu'il est temps de vous inquiéter.

Allergie alimentaire : quels symptômes ?

Intolérances au lactose, au gluten, aux crustacés, au soja, aux oeufs... Concernant chaque année de plus en plus d'êtres humains, les allergies alimentaires - apparaissant pour les trois-quarts des cas avant 15 ans, selon le site allergique.org - s'accompagnent de divers symptômes à ne pas prendre à la légère. Si après manger vous constatez le moindre gonflement anormal de votre ventre, des douleurs abdominales difficilement supportables, une poussée d'eczéma, une crise d'asthme ou encore des démangeaisons localisées autour de la bouche, n'hésitez pas à consulter votre médecin généraliste. Vous êtes peut-être allergique à un aliment et rien de mieux que de consulter pour en avoir la certitude. Si le doute s'installe, il vous redirigera vers l'un de ses confrères allergologues pour vous faire dépister.

Allergie respiratoire : comment la déceler ?

Déclenchées la plupart du temps par le pollen, les acariens ou encore les moisissures, les allergies alimentaires peuvent s'accompagner de différents symptômes. La plus courante, la rhinite allergique, traduit une inflammation de la muqueuse des fosses nasales et peut causer : des démangeaisons, le nez qui gratte, les yeux qui démangent, des écoulements nasaux, une perte d'odorat, des éternuements ou encore une sensation de nez bouché. Si l'un ou plusieurs de ces symptômes vous atteignent, consultez un médecin. Dans de plus rares et graves cas, certaines allergies respiratoires peuvent aller jusqu'à causer des crises d'asthme ou encore provoquer un oedème de Quincke - qui se caractérise par un gonflement rapide de la peau et des muqueuses au niveau de la tête et du cou. Si tel était le cas, n'attendez pas et consultez les urgences.

Allergie de contact : quels signes d'alerte ?

Les allergies de contact, également appelées allergies cutanées, se manifestent en général par des rougeurs localisées sur la peau et des démangeaisons ou autre crises d'urticaire. Les éruptions cutanées font également partie des symptômes les plus courants, tout comme n'importe quel gonflement survenu au niveau des mains, des pieds ou encore du cou. La seule façon de savoir à quoi vous êtes allergique ? Consulter votre médecin traitant et dans la foulée un allergologue où effectuer une batterie de tests cutanés.

 
0 commentaire - Allergie : ces symptômes qui doivent vous alerter
  • [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]