Comment éviter le blues automnal ?

Comment éviter le blues automnal ?

Comment éviter le blues automnal ?

A lire aussi

Hélène Demarly

Changement de saison, arrivée du froid, de la pluie, les jours qui raccourcissent et les vacances qui semblent déjà loin.. Bref, en automne, la petite baisse de régime saisonnière peut vite pointer le bout de son nez, la faute principalement au manque de soleil qui a un effet dépressif sur l'organisme. Voici quatre astuces pour éviter que votre moral ne tombe comme les feuilles d'un arbre.

Lors d'un blues automnal, les symptômes ressentis sont principalement : fatigue et perte d'énergie, manque de motivation, appétit plus grand. Résultat, on dort trop et on mange trop (surtout gras et sucré). La cause principale est la baisse de luminosité qui entraîne un manque de vitamine D, vitamine-hormone de la bonne humeur que le corps synthétise grâce aux rayons UV.

Faire attention à son assiette

Certains aliments sont des alliés pour le moral. En automne, il est conseillé de manger davantage d'aliments riches en oméga 3 comme les poissons gras (saumon, maquereau, sardine), le chocolat noir et les oléagineux (noisette, noix, amandes). On profite aussi de l'arrivée des clémentines pour faire une cure de vitamine C, on privilégie au maximum les aliments riches en nutriments et micro-nutriments (viande, poisson, oeuf, noix, riz complet, champignons) et on évite au maximum les produits transformés et les graisses hydrogénées.

Se défouler

Quand on se dépense, on sécrète de l'endorphine, l'hormone du plaisir. Pour se détendre le corps et l'esprit, rien de mieux donc qu'un tour à vélo, que quelques longueurs de piscine ou d'une marche rapide. Pas besoin de transpirer pendant des heures, l'important est de s'y tenir au moins deux fois par semaine, même s'il s'agit de sport doux. Et puisque c'est le moment de la cueillette des champignons, on n'hésite pas à partir se balader en forêt pour prendre un grand bol d'air.

Prendre le soleil

Même lorsque la température commence à baisser, on n'hésite pas à mettre le nez dehors pour prendre l'air, surtout s'il fait beau pour faire le plein de vitamine D. En cas d'état dépressif plus sévère, il est conseillé de suivre des séances de luminothérapie, un traitement qui consiste à s'exposer quotidiennement à une importante source de lumière, de la même intensité que la lumière naturelle.

S'aider avec la phytothérapie

Certaines infusions aident à combattre les baisses de moral et notamment le millepertuis, une plante aux véritables vertus anti-dépression. Cette herbe médicinale permet de réguler les troubles du sommeil, le manque d'énergie, les angoisses et stimule la dopamine, la molécule liée au plaisir et au désir. Certains pharmacies proposent aussi des cocktails de plantes à boire en infusion à base de griffonia, cassis, ginseng et bien sûr millepertuis, à parts égales.

 
2 commentaires - Comment éviter le blues automnal ?
  • longimanus -

    les chochottes ,c super l'automne ,les arbres changent de couleur,noel approche ,le beaujolais nouveau pareil,la saison de foot a

  • michette -

    Pour eviter le blues automnal admirer les magnifiques couleurs de la nature ce melange de jaune orange rouge grenat c estmagnifique rire chanter regarder des emissions droles cela stoppe la grisaille

  • [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]