Les étirements : au quotidien et après le sport !

Chargement en cours
1/2
© Fotolia
A lire aussi

Purepeople

Vous vous apprêtez à effectuer quelques étirements avant un effort intense ? Halte là ! Contrairement à ce que l'on pense parfois, ils sont déconseillés en préambule d'une séance de sport car ils augmentent le risque de lésion musculaire ! En effet, leur pouvoir antalgique peut nous faire prendre de trop grands risques pendant l'effort, puisqu'on ressent moins nos limites.

Retenez une règle : on ne s'étire pas à froid. C'est l'échauffement progressif qui permet de mettre en route la machine. De même, si vous êtes trop courbaturé ou blessé, le stretching sera contre-productif.

En revanche, l'étirement favorise la récupération et le relâchement après le sport, et permet de retrouver de la souplesse. Attendez 15 à 20 minutes après l'activité physique pour débuter ces exercices, en évitant les atmosphères froides. Après la douche, c'est l'idéal !

Des mouvements tout en douceur

Tout d'abord, il convient de s'étirer sans à-coups, en effectuant des enchaînements lents et progressifs. Ne bloquez pas votre respiration, inspirez et expirez profondément pour accompagner le relâchement. Arrêtez-vous à temps, car un étirement ne doit surtout pas faire mal ! Ne ressentir aucune douleur ne veut pas dire que les tissus ne travaillent pas.

Ensuite, sachez que les exercices diffèrent selon les sports pratiqués. Fiez-vous à votre coach ou à un kinésithérapeute !

Parmi les gestes de base, vous étirerez les cuisses grâce à la position de la chaise, ou en amenant le talon au niveau des fesses (quadriceps sollicités). Pour faire travailler les mollets, placez au sol une jambe fléchie devant l'autre, gardée tendue, en appuyant vos mains contre un mur.

Une habitude au quotidien !

Même si vous êtes peu ou pas sportive, l'étirement est aussi important pour être bien dans son corps, afin d'éviter le mal de dos et les crispations par exemple. Au quotidien, un travail de stretching régulier permet une meilleure amplitude gestuelle et évite les déséquilibres musculaires (muscle raccourci...).

Concoctez-vous une routine composée d'exercices, à effectuer de préférence le soir lorsque l'organisme atteint son pic de température.

Par exemple, placez-vous à genou, assise sur les talons, et allez chercher loin devant vous avec les bras tendus au niveau du sol. La colonne vertébrale, souvent recroquevillée, s'allonge alors des lombaires jusqu'aux cervicales. Pour relâcher les épaules, assis ou debout, le dos bien droit, fléchissez un bras devant la poitrine et exercez une pression sur le coude avec la main opposée pour étirer le bras.

On s'y met au travail !

Au bureau aussi, vous pouvez vous étirer en toute discrétion ! C'est même nécessaire, puisque la position assise n'est pas naturelle pour l'être humain. Consacrez-y cinq à dix minutes chaque jour.

Parmi les exercices recommandés, étirez les jambes lorsque vous êtes assise en les tendant l'une après l'autre, la pointe de pied bien inclinée vers vous. À chaque fois, relâchez et effectuez une série de cinq mouvements.

Pour délier vos épaules, joignez les mains et poussez devant vous, puis vers le plafond. Si vous êtes sensible du cou, amenez votre oreille sur l'épaule, de chaque côté, et ne laissez surtout pas aller votre tête en arrière.

 
0 commentaire - Les étirements : au quotidien et après le sport !
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]