Sport et asthme peuvent faire bon ménage !

Chargement en cours
1/2
© Fotolia
A lire aussi

Purepeople

Halte aux idées reçues ! Ce n'est pas parce que l'on est asthmatique que l'on doit se retrouver sur la touche. Même s'il y a des précautions à prendre, l'activité sportive est au contraire bénéfique pour stimuler et mieux contrôler ses capacités respiratoires.

Une maladie étendue

L'asthme, sous différentes formes, touche plus de 4 millions de Français ! Cette pathologie se traduit par une hypersensibilité des bronches, provoquant parfois une crise. Le malade ressent alors un fort essoufflement dans la poitrine ainsi qu'une oppression thoracique.

Si certains enfants n'ont plus de symptômes une fois passée l'adolescence, l'asthme peut en revanche survenir à tout âge. Heureusement, des traitements permettent de mieux vivre cette maladie au quotidien.

Des précautions à prendre

On ne se jette pas à corps perdu dans la pratique d'un nouveau sport ! D'abord, il est obligatoire de s'assurer que le traitement que l'on suit est toujours bien adapté et de demander conseil à son médecin avant de s'inscrire en club.

Avant tout, il est important de s'échauffer longuement et progressivement. Pendant l'effort, on surveille son souffle, en ayant toujours un bronchodilatateur à portée de main. Si vous pratiquez à l'extérieur, surveillez bien les conditions atmosphériques ! Une vague de pollen, la pollution ou un temps très froid et sec peuvent irriter les bronches et favoriser la crise.

Les sports à cibler

Les disciplines d'endurance (mais pas de très longue durée) sont les plus pertinentes. Faire du sport permet à l'asthmatique d'accroître sa résistance à l'effort et de réduire ses symptômes d'hyperventilation.

Ainsi, pratiquez la randonnée mais aussi la course à pied à rythme tout doux (pas de sprint !). La natation, si l'on n'est pas trop sensible au chlore, est également préconisée, de même que le cyclisme, sauf si votre environnement extérieur présente un relief trop prononcé. N'oubliez pas les disciplines de relaxation et les sports de combat venus d'Asie. Le travail de la respiration y est primordial, et vous progresserez aussi en gestion du stress.

Parmi les sports contre-indiqués, oubliez la plongée sous-marine car l'air en bouteille peut contenir des substances allergènes. Bannissez également l'équitation, qui réunit poils, foin et poussière !

Quelle activité pour mon enfant asthmatique ?

Petit, il est parfois difficile de le laisser seul se débrouiller avec son problème de santé. Du coup, trop de parents et d'instituteurs décident tout simplement de le priver de sport. À tort ! Avec un suivi et un traitement adapté, il ne ressentira pas de gêne majeure et pourra apprendre, dès le plus âge, à gérer son effort et à utiliser correctement son inhalateur. N'hésitez pas à rencontrer le professeur de sport ou l'entraîneur pour le sensibiliser ! Pas question que votre bambin soit mis de côté.

 
0 commentaire - Sport et asthme peuvent faire bon ménage !
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]