Tir à l'arc : précision et concentration au programme !

Chargement en cours
1/2
© Fotolia
A lire aussi

Purepeople

Alors que les vacances sont sur le point de se terminer, il est temps de chercher une activité sportive, celle qui vous passionnera au moins jusqu'à l'été prochain. Et pourquoi ne pas se mettre au tir à l'arc ?

Un sport pour tester son calme

Tel un Robin des Bois des temps modernes, sortez votre arc pour mettre dans le mille ! Loin d'être une discipline ennuyeuse, le tir à l'arc stimule votre intellect et vous fait bouger.

Pour le pratiquer, un arc est évidemment nécessaire, pour propulser des flèches en carbone que vous devez envoyer sur une cible délimitée. Dans un gymnase ou sur un terrain à l'extérieur, ce sport s'expérimente toute l'année !

Côté matériel, il existe bien sûr différents types d'arcs, pour l'initiation et la compétition, plus ou moins lourds et perfectionnés. À noter qu'il ne faut surtout pas négliger les protections : un bon archer est équipé d'un bracelet qui protège l'avant-bras, d'une palette pour la main ainsi qu'un plastron pour la poitrine.

Histoire : de la chasse aux JO

Tirer à l'arc est habituel depuis au moins 10 000 ans ! Nos ancêtres étaient loin d'une pratique loisir, puisque leur but premier était de subsister par la chasse et de se défendre des envahisseurs. En 1448, se créent en France les "Francs Archers", qui formaient à l'époque un bataillon d'archers exemptés d'impôts qui, en contrepartie, devaient s'entraîner afin de pouvoir partir en guerre à tout moment.

Avec le développement des armes de guerre, l'arc devient progressivement obsolète et ne subsiste en France qu'en tant que pratique sportive. La première compétition se déroule en Angleterre au 16e siècle, et la discipline est inscrite aux Jeux Olympiques de 1900 à 1920, avant d'être réintroduite en 1972. Nous comptons un champion olympique français en la personne de Sébastien Flute, sacré en 1992.

Les bienfaits

La pratique du tir à l'arc améliore l'équilibre, maîtrise de soi et l'adresse. Contrairement aux idées reçues, ce sport stimule tout le corps même si le haut de la silhouette travaille tout de même davantage. Les muscles les plus sollicités sont ceux du dos, des épaules, de la ceinture abdominale et des bras.

Petits, grands, jeunes et seniors, le tir à l'arc est accessible à tous ! Il nécessite en outre une tenue vestimentaire assez près du corps pour ne pas entraver les mouvements.

Comment pratiquer?

Il existe de nombreux clubs dans l'Hexagone, réunis sous la bannière de la Fédération française de tir à l'arc. Plus de 60 000 personnes y sont licenciées à l'année. Rapprochez-vous d'une de ces associations, ou testez ce sport lors de vos vacances par exemple dans un centre de loisirs. Attention, si vous souhaitez découvrir le tir en famille, il est déconseillé d'initier des enfants âgés de moins de 10 ans.

Un grand évènement se tiendra à la rentrée à Paris, l'occasion de découvrir le tir à l'arc. En effet, la finale de la Coupe du Monde se déroulera les 21 et 22 septembre prochains sur les pelouses du Trocadéro. Une compétition que la France accueille pour la première fois.

 
0 commentaire - Tir à l'arc : précision et concentration au programme !
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]