Bien utiliser les herbes aromatiques

Chargement en cours
1/2
© Fotolia
A lire aussi

Purepeople

Les herbes aromatiques sont idéales pour obtenir une cuisine parfumée et saine. Les personnes qui surveillent leur poids se plaignent souvent que leur nourriture "light" est un peu fade. Grâce aux herbes aromatiques, ajoutez des saveurs exquises à vos petits plats. Suivez nos conseils pour les utiliser au mieux.

Les cultiver

Il n'est pas compliqué de cultiver des herbes aromatiques. Si vous n'avez pas de jardin, un pot en terre cuite sur le balcon peut suffire à faire pousser de jolies plantes. Veillez à ce que l'endroit où les herbes poussent ne soit pas trop venteux : le vent est le grand ennemi des herbes aromatiques.

Il est préférable d'utiliser un pot en terre cuite parce que la terre y sèche beaucoup moins vite. Une terre enrichie en compost sera idéale pour cultiver les herbes aromatiques mais certaines espèces comme le thym, la sauge ou le romarin poussent parfaitement bien dans un sol moins riche. Pour la récolte, cueillez les feuilles avant la floraison de la plante.

Les conserver

Si jamais vous ne cultivez pas vos herbes vous-même et que vous devez les acheter, vous devez apprendre à bien les conserver. Vous pouvez les garder dans un bocal rempli d'eau et recouvert d'un film transparent. De cette manière, les herbes coupées pourront boire l'eau, sans être altérées par l'air. Si vous souhaitez conserver vos herbes plus longtemps, enroulez-les dans un papier essuie-tout puis placez le paquet dans un sac plastique que vous rangerez dans le bac à légumes du frigo. Les herbes fraiches resteront en bon état pendant presque trois semaines.

Au congélateur, les herbes se conservent encore plus longtemps. Lavez-les et séchez-les puis placez-les dans un sac spécial congélation. Une autre technique est de hacher finement les herbes et de les mélanger à de l'eau que vous placerez dans un bac à glaçons. Des petites doses d'herbes solidifiées se forment.

Enfin, vous pouvez faire sécher vos herbes aromatiques. Si vous n'êtes pas pressée, formez des petits bouquets de quelques brins d'herbe que vous attacherez la tête en bas en hauteur (fil à linge) dans une pièce sombre et sèche, entre 20° et 30° (dans un grenier chaud en été, par exemple). Sinon, vous pouvez faire sécher vos herbes aromatiques au four mais veillez à ce qu'il ne soit pas trop chaud, sinon, cela brûle rapidement !

Les cuisiner (quelques classiques)

Le basilic : riche en vitamine C et A, le basilic est bon quand il est frais. Ses feuilles se hachent grossièrement, à la main, avant d'être ajoutées à vos petits plats. Le basilic convient particulièrement aux plats à base de tomate comme les pates, les pizzas, les salades tomate-mozzarella.

Le persil : dans sa version plate, il sert à parfumer tandis que le persil frisé fera office de décoration sur vos plats. Ciselé, le persil plat s'incorpore parfaitement aux salades, aux crudités et parfume les vinaigrettes. Il se marie également particulièrement bien aux omelettes. Haché finement et marié à l'ail façon persillade, il apporte une touche relevée à vos viandes.

Le thym : on lui reconnait depuis toujours des vertus pour la santé. Il se consomme alors en infusion et permet de lutter contre les troubles ORL pendant l'hiver. Dans la cuisine, le thym se consomme principalement sec et parfume les plats en sauce et mijotés longuement, comme les osso bucco. Sur les grillades, il fait également ses preuves, et saupoudré sur un fromage de chèvre frais, c'est un délice !

Le romarin : il est absolument divin lorsque dégusté sur une viande blanche rôtie au four, comme le lapin. Plus surprenant, le romarin fait partie des herbes que l'on peut associer à des plats sucrés. Dans la confiture ou sur des tartes (plus particulièrement à l'abricot, à la pêche ou à la figue), il relève le goût et apporte un parfum original. Il est également très bon lorsque marié à du chocolat.

La menthe : elle se consomme elle aussi avec des mets sucrés ou salés. À l'orientale, on l'utilise dans la confection du taboulé libanais ou des boulettes de viande. Elle se consomme dans le thé et la variété poivrée, la plus forte en saveur, intervient dans la confection de liqueur et de confiserie.

La coriandre : fraîche, c'est l'herbe aromatique idéale pour parfumer les poissons, les crevettes, les gambas poêlées. Elle est également appréciée dans la soupe et les ragoûts.

 
0 commentaire - Bien utiliser les herbes aromatiques
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]