Châtaignes et marrons, ils sont si bons !

Chargement en cours
1/2
© Fotolia
A lire aussi

Purepeople

Si les expressions "se prendre une châtaigne" et "être marron" sont souvent employées, lorsqu'il s'agit de cuisine les châtaignes et les marrons sont souvent oubliés. À tort.

Châtaigne ou marrons ?

Si châtaignes et marrons sont souvent confondus, c'est que ces deux fruits secs proviennent du même arbre : le châtaigner. C'est aussi à cause de leurs ressemblances physiques ! D'ailleurs, la plupart des marrons glacés que nous dégustons sont en réalité des châtaignes glacées.

Pour les différencier, il existe plusieurs astuces : si votre fruit se trouve au pied d'un arbre sauvage, c'est une châtaigne. Mais s'il provient d'un arbre planté pour la culture, c'est un marron. Deuxième indice : sa coque épineuse de couleur verdâtre. Si la coque contient deux ou trois fruits en un seul bloc, ce sont des marrons. Mais si cette coque renferme deux ou trois fruits chacun séparé par une peau brunâtre, ce sont des châtaignes. Enfin, les vendeurs de marrons chauds ont raison de vanter la beauté des leurs produits, puisque le marron est le plus beau des deux fruits avec une forme bien ronde et une peau brillante. La châtaigne est plus petite, plus triangulaire et plus aplatie.

L'histoire du marron et de la châtaigne

La culture des châtaigniers a commencé notamment dans les régions du nord et du sud-ouest de l'Asie, mais aussi au sud-est de l'Europe et à l'est de l'Amérique du Nord. Fruit sec très facile à produire et très rassasiant, il a longtemps été considéré comme une céréale faisant partie de la nourriture de base des populations françaises, espagnoles, portugaises et italiennes. D'ailleurs, les fameux châtaigniers étaient surnommés "arbre à pain". Mais, durant le 20ème siècle, châtaignes et marrons perdent les faveurs des populations. Aujourd'hui, si la Chine, la Corée, l'Italie, la Turquie, le Japon et l'Espagne restent les principaux pays producteurs de châtaigniers, la France n'est pas en reste avec l'Ardèche, dont les châtaignes sont labellisées AOC depuis 2005, et la Corse, qui a fait de ce fruit sec l'ingrédient de nombreuses recettes locales.

Les bienfaits pour la santé de la châtaigne

Les femmes qui surveillent leur ligne ont tendance à éliminer les châtaignes et les marrons de leur alimentation. Il est vrai que ces fruits secs constituent un apport calorique important - environ 200 calories pour 100 grammes, soit presque autant que la plupart des féculents. Mais les bannir de l'assiette est une erreur !

Très rassasiants grâce aux sucres lents (sans gluten), aux fibres et aux protéines qu'ils renferment, les châtaignes et les marrons s'avèrent de véritables cocktails de vitamines A, B et C mais possèdent aussi une teneur exceptionnelle en minéraux tels que le potassium, le fer, le magnésium et le calcium. Sans compter que les 2/3 de leurs lipides sont des acides gras insaturés donc bons pour la santé. En replacement d'une portion de féculents, les châtaignes et les marrons restent d'excellents fruits secs à savourer pendant l'automne et l'hiver afin de garder la forme et de lutter contre les maux de l'hiver.

Choisir et préparer les châtaignes et les marrons

Lorsque l'on voit des châtaignes sur les étals des maraîchers, il est parfais difficile de savoir comment ces fruits secs tout ronds et tout durs peuvent être préparés. Et finalement avoir tendance à craquer sur le légume d'à côté, beaucoup plus simple à préparer.

L'étape la plus dure (et la plus longue) reste l'écorçage. Il s'agit en fait d'enlever la peau marron qui entoure la châtaigne et le marron mais aussi celle d'en-dessous, beaucoup plus fine et très amère, sachant que les châtaignes et les marrons peuvent se cuire avant ou après que l'écorce ait été ôtée.

Les châtaignes pelées et préalablement fendues au couteau doivent ensuite être cuites entre 20 et 30 minutes dans de l'eau bouillante et accompagnées de quelques aromates. Mais rassurez-vous ! Si vous n'avez pas le courage ou la patience de cuisiner des châtaignes fraîches, il reste toujours l'option bocaux et conserves.

Comment déguster des châtaignes ?

Réduites en poudre, les châtaignes donnent une délicieuse farine servant notamment à la préparation de nombreuses recettes corses, comme un flan de châtaigne, une polenta de châtaigne et des beignets ou des galettes de châtaigne. Parmi les produits locaux corses, on retrouve d'ailleurs du vin et de la liqueur de châtaigne. Un délice pour les papilles !

Mais les châtaignes peuvent être cuisinées en velouté, en crème, en purée ou rôties au four pour accompagner une volaille, comme il est d'usage en France au moment des fêtes de fin d'année. Aussi délicieuse dans des plats salés que dans des desserts (gâteaux moelleux ou macarons), la châtaigne ravit tous les palais. D'ailleurs, comment résister face à un marron glacé ou à une cuillère de crème de marron ? Un plaisir très sucré mais tellement bon ! Et lorsque l'on a la chance d'avoir une cheminée, la bonne idée reste de faire des marrons grillés puisque ce mode de cuisson ne nécessite aucun ajout de matière grasse. Promis, avec la châtaigne vous ne serez pas marron !

 
0 commentaire - Châtaignes et marrons, ils sont si bons !
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]