Cinq aliments antioxydants qui nous aident à rester jeune

Chargement en cours
 La myrtille : un "super-fruit" qui ralentit le vieillissement et améliore la vision nocturne.

La myrtille : un "super-fruit" qui ralentit le vieillissement et améliore la vision nocturne.

1/3
© Fotolia, Brian Jackson
A lire aussi

Marie Ponchel

À l'aube du printemps, redécouvrez cinq aliments antioxydants qui vous permettront de retrouver une seconde jeunesse ! Présentes en masse dans les cosmétiques, ces molécules indispensables à la vie se retrouvent aussi dans votre assiette grâce... aux fruits et légumes ! Zoom sur le poivron rouge, le pruneau, l'épinard, la myrtille et l'ail : cinq alliés de notre capital jeunesse.

Le poivron rouge : le champion de la vitamine C

Ses qualités :Plus efficace que ses homonymes vert, jaune et orange, le poivron rouge renferme les nutriments nécessaires au bon fonctionnement de l'organisme, comme la vitamine C et la vitamine A. Ensemble, ces deux vitamines vont lutter contre les radicaux libres, ces molécules chimiques instables et responsables du vieillissement de la peau.

Comment le cuisiner :Plus doux au goût que les autres poivrons, il se déguste plus facilement chaud, en farcis, en ratatouille, en quiche, en omelette ou sur une pizza. Sa saveur sucré, presque acidulée, fait également de lui le roi du coulis et du sorbet.

Ses alliés en cuisine :Le chorizo, l'oeuf, le basilic et la fraise.

Le pruneau : pour faire le plein d'antioxydants

Ses qualités :On connaît les propriétés laxatives et diurétiques du pruneau, mais beaucoup moins son pouvoir antioxydant. Et pourtant, ce fruit séché contient une importante quantité de vitamines E et C, ainsi qu'une forte dose de potassium, lequel a la qualité d'absorber le sel. Le pruneau figure ainsi en tête de liste des aliments protégeant le cerveau du vieillissement. À titre d'exemple : quatre pruneaux dénoyautés apportent le même pouvoir antioxydant qu'une demi-tasse de myrtilles fraîches.

Comment le cuisiner :Prune violette séchée ou déshydratée, le pruneau peut se grignoter nature, dans des préparations sucrées (flans, yaourts, compotes, tartes, clafoutis) ainsi que dans des plats sucrés-salés (pruneaux farcis, viandes, gratins, tajines).

Ses alliés en cuisine :Le Far breton, le tajine, le vin rouge et le lapin.

L'épinard : pour les biscotos mais pas que !

Ses qualités :Allié minceur, antianémique et... puissant antioxydant ! Qu'il se consomme cru ou cuit, surgelé ou en conserve, l'épinard est un excellent légume pour notre peau et notre santé. Très pauvre en glucides ainsi qu'en protéines et en lipides, il est néanmoins riche en vitamines A, C et E ainsi qu'en zéaxanthine, en acide félurique et en lutéine, trois antioxydants limitant la dégénérescence du corps humain. Ce "prince des légumes" ne tient pas son surnom pour rien !

Comment le cuisiner :Tout d'abord, il faut bien choisir ses épinards en préférant de petites feuilles vertes foncées, lisses et craquantes. À faire fondre dans une casserole avec du beurre et un peu d'ail ou à déguster cru en salade, l'épinard peut s'associer à du saumon dans des lasagnes, s'accompagner d'une pointe de crème fraiche ou encore se faufiler dans une quiche. A savoir : l'épinard peut aussi se boire en infusion ou en décoction.

Ses alliés en cuisine :La crème, les oeufs, le chèvre et le poisson.

La myrtille : mettez du bleu dans votre assiette !

Ses qualités :La myrtille possède une quantité record de flavonoïdes, ces antioxydants que l'on trouve uniquement dans les plantes et qui sont responsables de sa couleur bleu légèrement violacé. Riche en fibres et en oligo-éléments, cette petite baie qualifiée de "super-fruit", freine le déclin des fonctions cérébrales associées au vieillissement et améliore également la vision nocturne.

Comment la cuisiner :La myrtille n'est pas difficile, puisqu'elle peut très bien se manger fraîche ou sèche. En smoothie ou en confiture au petit-déjeuner, en tarte, en crumble ou en muffin pour le goûter, elle se marie à de nombreuses pâtisseries en apportant à la fois de la couleur et une touche de sucré.

Ses alliés en cuisine :Le citron, le fromage blanc, les framboises et le chocolat noir.

L'ail : le super-aliment par excellence

Ses qualités :Riche en cuivre, en fer et en zinc, c'est surtout l'allicine, principe actif contenu dans l'air, qui lui vaut sa réputation de super-aliment. Extrêmement riche en antioxydants, il est susceptible de retarder le vieillissement cellulaire, le vieillissement de la peau, mais aussi le vieillissement du cerveau. Alors, même s'il donne mauvaise haleine, n'hésitez pas à en consommer régulièrement.

Comment le cuisiner :Généralement utilisé comme condiment pour donner un peu de goût à une salade ou une viande, l'ail se consomme aussi bien cru que cuit, en soupe ou confit, pilé ou haché finement. Il trouve également sa place dans la composition de nombreuses sauces telles que l'aïoli ou le pesto.

Ses alliés en cuisine :Le gigot, la roquette, la ratatouille et les crevettes.

 
0 commentaire - Cinq aliments antioxydants qui nous aident à rester jeune
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]