Comment reconnaître un bon thé ?

Chargement en cours
 Se renseigner sur l'origine et la méthode de récolte du thé peut donner de bons indices quant à sa qualité.

Se renseigner sur l'origine et la méthode de récolte du thé peut donner de bons indices quant à sa qualité.

1/2
© iStock, Vladislav Nosick
A lire aussi

Christian Pambrun

Provenance, en sachet ou en vrac, goût... Le monde du thé est vaste et peut être difficile à naviguer, même pour les personnes qui en consomment tous les jours. Il existe pourtant quelques étapes à suivre afin de pouvoir identifier un thé de qualité et préparer une boisson satisfaisante pour les papilles.

Vert, noir, blanc, aromatisé, du Japon ou d'Inde... Le thé serait la boisson la plus consommée au monde après l'eau. Derrière ce terme parapluie se cache une myriade de variétés différentes, et il n'est pas toujours évident d'identifier réellement un bon thé lorsque l'on se retrouve face à tant de choix.

Se renseigner sur l'origine et la fabrication

De nombreuses régions du monde produisent différentes sortes de thés, et à différents moments de l'année. La boisson étant à base de plantes, les saisons et le climat influent fortement sur la récolte, la texture et le goût final obtenu. Se renseigner auprès du fournisseur peut être une option. Dans le cas du thé Darjeeling, par exemple, les récoltes effectuées entre mai et juin auront un goût plus prononcé et meilleur que celles réalisées en automne. La méthode de récolte compte également : la cueillette manuelle des bourgeons et des premières feuilles étant souvent gage de qualité. Mieux vaut se tourner vers les boutiques spécialisées plutôt que les grandes surfaces afin d'avoir des renseignements plus précis à ce sujet.

Savoir déchiffrer l'emballage

Dans le cas du thé noir, certains emballages mettent en avant des sigles correspondant au grade du thé - c'est à dire à sa qualité. Allant de OP (Orange Pekoe) à SFTGFOP (Special Finest Tippy Golden Flowery Orange Pekoe), la règle est simple : plus il y a de lettres, plus le thé sera bon !

Laisser parler ses sens

Une fois ces premières recherches effectuées, il s'agit d'étudier le produit brut. Au toucher, les feuilles de thé doivent être souples et solides. Si elles s'effritent, cassent, ou partent en poussière sous la pression des doigts, c'est mauvais signe. L'apparence est très importante : plus la couleur du thé est vive et éclatante, meilleur il sera. Dans le cas du thé vert, une belle couleur lumineuse et profonde garantira une boisson de qualité. Un thé terne sera médiocre et moins frais. En observant la composition, il faut également veiller à ce qu'il n'y ait pas trop de tiges. Vient ensuite l'odorat, qui renseigne sur la puissance aromatique du thé. Il donnera une première idée du goût attendu, et plus l'odeur sera forte plus la boisson aura de chances de ravir votre palais. Au moment de la dégustation, un thé de qualité dégagera plusieurs couches ou étages aromatiques à chaque gorgée (deux ou trois notes différentes sont attendues pour les bons thés). Il s'agit presque d'être aussi exigeant qu'avec une bouteille de bon vin ! Enfin, un bon thé doit pouvoir être infusé plus d'une fois sans perdre son goût ou sa qualité - les productions exceptionnelles pouvant aller jusqu'à six infusions. Vous voilà maintenant armée pour sélectionner le meilleur thé possible !

 
1 commentaire - Comment reconnaître un bon thé ?
  • avatar
    nat6 -

    Bonjour,

    Sur cette recette il y a 21 cuillères à café de sel dans les muffins, ça fait beaucoup
    :

    https://femmes.orange.fr/cuisine/cahiers-recettes/cahier-7-recettes-de-cuisine-fusion-incontournables-CNT000000NKHcv/recette-pizza-cupcake-CNT000000NKHdn.html

  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]