Comment revisiter le burger en 2016 ?

Chargement en cours
 Du noir au rouge, la mode est aux burgers de couleur.

Du noir au rouge, la mode est aux burgers de couleur.

1/3
© Fotolia
A lire aussi

Marie Ponchel

Des accros à la junk food aux fins gourmets, le burger fait l'unanimité. Devenu le centre de toutes les attentions, des classements ont même été créés en son nom afin de déterminer le meilleur du quartier, celui que vos papilles n'oublieront jamais. En ce début d'année, zoom sur les dernières tendances culinaires en matière de hamburger, qui se mange désormais en version healthy et même au dessert.

Le bun fait sa révolution

Fini le burger structuré tel qu'on le connaît ! L'heure est au renouveau avec du changement à tous les étages, notamment au premier et au dernier. Habituellement consacrés aux fameux buns, ces pains à hamburger moelleux et recouverts de graines de sésame, il faudra désormais compter sur d'autres enrobages ! On peut citer comme ersatz les galettes de pommes de terre, ces paillassons croustillants composés de patates râpées légèrement huilées et mélangées à une poignée d'oignons, ou des galettes de polenta. Du côté des grandes enseignes de restauration rapide, la mode est aux hamburgers élaboré à base de pain à bretzel et coloré artificiellement (le burger rose et son fromage girly, le black burger et son charbon végétal médicinal, le burger rouge et sa poudre de tomate...) Vous l'aurez compris, pour revisiter le burger et procurer toujours plus de nouvelles expériences gustatives à leurs clients, les chaînes mettent les bouchées doubles et n'ont pas peur de se frotter à la chimie pour attirer l'attention sur leurs créations. A la maison, on peut aussi varier les plaisirs et changer du pain. Très en vogue sur les réseaux sociaux, les gaufres aux courgettes en guise de bun permettent un apport en légumes et plus de croustillant. Même chose pour les gros champignons portobello, marinés et recouverts de grains de sésame, et les ramen burger, ces burgers aux nouilles japonaises, qui conservent tout deux le côté moelleux du bun mais sans sa texture, pouvant parfois être difficile à digérer.

Des burgers allégés

Pour les végétariens, ou tout simplement ceux et celles souhaitant manger un hamburger sans se sentir lourd, ni culpabiliser sur le nombre de calories ingérées, des versions light du burger classique steak haché/cheddar/bacon ont fait leur preuve. On peut aussi s'amuser avec les garnitures et en alléger l'apport calorique ! Pourquoi ne pas remplacer le traditionnel steak haché par des galettes de riz sauvage, des lentilles ou des falafels (aux pois chiches, aux fèves ou aux pois à vache) ? Accompagné par des légumes (avocat, betterave, aubergine, concombre, poivron) et une sauce fromage blanc/moutarde/ciboulette, il y a quoi rééquilibrer ce plat pétri d'a priori !

Des burgers pour le dessert

On connaissait les hot-dogs, les bagels ou encore les clubs sandwich sucrés, eh bien le burger aussi a désormais le droit à sa version sweet ! De grands chefs français ont tenté l'expérience, à l'instar de Cyril Lignac et son burger framboise-coco garni d'une crème pâtissière coco, d'une feuilletine au chocolat blanc et d'une gelée de framboise balsamique, ou encore de Christophe Michalak avec son biscuit à la noix de coco et au citron vert, travaillé avec du confit de rhubarbe et de fraise, du chocolat blanc et de la chantilly vanille citron. Aux fruits, au chocolat, entouré de buns briochés parsemés d'éclats d'amande ou de coques de macarons, vous pouvez vous amuser à remplacer les ingrédients de base du burger salé en y ajoutant par exemple des fraises à la place des tomates, du kiwi en guise de cornichon, une tranche de mangue ou d'ananas pour remplacer le cheddar et une feuille de menthe pour faire office de salade. Finalement, le burger ressemble fortement à un jeu de construction : à vous d'imbriquer les pièces entre elles pour former un ensemble harmonieux !

 
11 commentaires - Comment revisiter le burger en 2016 ?
  • avatar
    PHILAUBE -

    Sans colorants les nouveaux burgers? lol!!!!

  • avatar
    anatole56 -

    incurablement mauvais !!!
    Pain mou , fromage industriel , salade industrielle , sauce dégueulasse , Ketchup à vomir , viande hachée le plus souvent de
    mauvaise qualité , tomates insipides ..... etc.. etc....
    Je me demande comment on peut manger des saloperies pareilles , alors qu'une bonne salade de bonnes tomates avec une bonne
    vinaigrette maison et quelques échalotes ou ciboulettes , c'est DELICIEUX .
    Pour moi BURGER = POUBELLE DIRECTEMENT

  • avatar
    thierryducher18 -

    Comme l'as dis un humoriste
    Le jours on la merde auras un gout de fraise tous le monde mangeras de la merde
    et bien ça y est c'est officiel on mange de la merde qui as un gout de fraise

  • avatar
    LEVIDENCE -

    Ca se mange! Meme si evidemment ca ne vaut pas le boeuf bourguignon ....

    avatar
    thierryducher18 -

    ça se mange oui et juste après ça se vomie

  • avatar
    John-Doe -

    On voit quelle lecture des articles font la plupart de ceux qui critiquent ...

  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]