Cru ou cuit : quelle façon de manger faut-il privilégier en été ?

Chargement en cours
 Manger cru en été est une bonne façon de faire le plein de vitamines tout en se rafraîchissant.

Manger cru en été est une bonne façon de faire le plein de vitamines tout en se rafraîchissant.

1/2
© Adobe Stock, Syda Productions
A lire aussi

Christian Pambrun

Salade ou grillade ? L'été est propice aux crudités, barbecues, et longs repas en terrasse sous le parasol. La chaleur influe sur nos envies et nos façons de consommer les aliments, et il est parfois difficile de faire un choix entre le chaud et le froid. Découvrez les avantages et inconvénients de chaque mode de cuisson afin de prendre la meilleure décision.

Le crudivorisme, ou l'art de manger cru, fait des émules depuis quelques années. Les adeptes de la "cruisine" vantent ses mérites nutritionnels et écologiques. Leur argument principal est qu'une grande partie des vitamines et des enzymes - qui facilitent la digestion - présents dans les aliments sont détruits lors de la cuisson. Si les fruits et légumes sont bien sûr les stars de ce régime spécial, poissons et viandes font aussi partie des ingrédients de certains plats crus.

Manger cru : fraîcheur et santé

L'été est une excellente saison pour se laisser tenter par une bonne dose de nourriture crue, sans pour autant suivre tous les préceptes du crudivorisme. Salades, fruits et crudités sont de mise : frais, plus légers que les plats chauds cuisinés, très bons pour la santé. Et en temps de forte chaleur, ils sont rafraîchissants et participent à l'hydratation du corps. Melon, concombre, avocat, tomate, maïs... les options ne manquent pas et se marient très bien avec certains poissons comme le thon. Les herbes aromatiques fraîches peuvent être ajoutées pour l'assaisonnement, et certaines, comme la menthe poivrée, sont excellentes pour la digestion. À vous, vitamines, antioxydants et minéraux essentiels ! La rapidité et facilité d'exécution des plats n'est pas à négliger. Attention toutefois aux problèmes digestifs pour les personnes atteintes de syndrome de l'intestin irritable, qui peuvent mal supporter les légumes crus et leurs fibres.

Les bienfaits de la cuisson

Si manger cru a des avantages clairs, et que certaines viandes peuvent se consommer en tartare ou carpaccio, l'été est aussi indissociable des grillades et barbecues. Outre l'aspect convivial de ces préparations, la cuisson n'est pas forcément mauvaise pour la santé (ou pour le goût !), et limite les problèmes de rupture de la chaîne du froid. Les fruits et légumes cuits voient leurs fibres devenir plus digestes. Certains, comme la tomate, permettent d'absorber l'antioxydant lycopène plus facilement quand ils sont cuits. Côté viandes, manger cru en été présente de plus grands risques sanitaires : la chaleur peut favoriser les intoxications alimentaires. Il faut donc être extrêmement rigoureuse avec l'hygiène et ne pas laisser les plats sur la table trop longtemps. De plus, les protéines animales ne sont pas assimilées par l'organisme si la viande n'est pas cuite. La cuisson - de préférence au four - est donc généralement recommandée, et même obligatoire pour les femmes enceintes afin d'éviter les risques de toxoplasmes.

Il n'y a donc pas de formule miracle, mais il faut essayer de viser un équilibre sain entre les deux modes de préparation, afin de satisfaire ses goûts et envies en toute sécurité !

 
0 commentaire - Cru ou cuit : quelle façon de manger faut-il privilégier en été ?
  • [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]