Diabète : les clés pour bien gérer son alimentation

Chargement en cours
1/2
© Fotolia
A lire aussi

Purepeople

Si on répète à l'envi que la santé est aussi dans l'assiette, un diabétique le sait mieux que quiconque ! Pourtant il est possible d'envisager les repas sereinement, et non comme une épreuve : voici quelques éléments clés pour bien comprendre cette maladie, vivre avec ou éviter les facteurs à risque.

Le diabète en France

Le nombre de personnes atteintes de diabète ne cesse d'augmenter : ils étaient 1,6 million de malades en 2002, contre 2,9 millions en 2012. Le diabète signale une défaillance des mécanismes biologiques de régulation de la glycémie, et il en existe deux sortes. Surnommé "diabète gras", le type 2 concerne 90% des cas et nécessite de contrôler régulièrement le taux glucose dans le sang. Le diabète de type 1, souvent détecté avant l'âge de 30 ans, signifie que le pancréas ne sécrète plus d'insuline. Le patient doit alors s'injecter de l'insuline quotidiennement.

Des repas bien organisés

La règle de base ? Bien effectuer trois repas par jour, à heures fixes, et prévoir une collation pour un apport glucidique en cours de journée. Il est aussi très important de boire au moins deux litres d'eau par jour !

Concernés par le type 2, il vous faut éviter les aliments riches en sucres rapides et en graisse. Les confitures, le miel et les sodas sont à proscrire. Dites oui aux légumes et aux fibres, mais consommez certains fruits comme la figue, le raisin ou la cerise, avec parcimonie.

Diabétiques de type 1, une alimentation diversifiée, avec des viandes et des féculents est obligatoire. Les sucres rapides (pâtisseries, boissons sucrées, confitures...) sont interdits.

Des aliments miracle ?

Il n'existe pas d'aliment anti-diabétique à proprement parler, mais des nutriments ou des substituts qui peuvent être bénéfiques. Ainsi, pour remplacer le sucre blanc, la stevia est une alternative santé à ne pas négliger.

Cet agent sucrant est extrait d'une plante appelée "stevia rebaudiana", originaire d'Amérique du Sud. En Asie, il est utilisé comme substitut du sucre par l'industrie alimentaire depuis plusieurs années. Sa qualité réside dans son pouvoir sucrant bien supérieur à celui du sucre blanc, sa valeur calorique nulle et son impact négligeable sur la glycémie.
Soigner l'hygiène de vie

Bien sûr, il est nécessaire de contrôler ses repas mais il faut aussi se faire plaisir en prenant le temps de cuisiner, et pourquoi pas de cultiver ses propres fruits et légumes !

L'autre point important est de faire du sport régulièrement, afin d'éviter la prise de poids et les risques liés au diabète, comme l'hypertension artérielle. Privilégiez plutôt les sports d'endurance et non les efforts soudains.

Renforcer le dépistage

Cette maladie qui s'amplifie est assez insidieuse. Ainsi, on estime que 800 000 personnes en France ignorent qu'ils sont diabétiques. En outre, 400 nouveaux patients sont diagnostiqués chaque jour ! Si vous avez plus de 45 ans et que vous souffrez d'une surcharge pondérale, il peut être judicieux de consulter son médecin à ce sujet.

 
0 commentaire - Diabète : les clés pour bien gérer son alimentation
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]