Dire adieu au gluten : entre mode, intolérance et allergie

Dire adieu au gluten : entre mode, intolérance et allergie

Dire adieu au gluten, entre mode, intolérance et allergie !

A lire aussi

Bérengère Bézier

Pas un jour sans entendre parler du régime sans gluten, à tel point que les personnes vraiment touchées par l'intolérance ou l'allergie au gluten, se retrouvent englobées dans un effet de mode qui touche aussi bien le monde du sport que celui du show-biz. Pourtant les préoccupations des uns et des autres ne sont vraiment pas les mêmes. Quand les stars vantent les mérites de ce régime sur leur poids et leur bien-être digestif, les autres font en sorte de vivre au mieux malgré la maladie.

Qu'est-ce que le gluten ?

Le gluten est un mélange de protéines et d'amidon. Son atout est de rendre panifiable les céréales qui en sont composées et permet à la pâte de lever. Blé, avoine, orge, seigle, maïs, etc., chacune de ces céréales contient du gluten en quantité variable et certaines seraient consommables en petites quantité si les interférences entre elles ne changeaient pas la donne. L'avoine, par exemple, qui peut être consommée dans certains pays par les intolérants, ne peut l'être en France en raison de sa proximité avec les autres céréales, de la récolte à l'emballage en passant par le transport.

Intolérance ou allergie ?

Intolérance ou allergie, la différence est notable. Une personne allergique subit dès la première ingestion des réactions violentes, immédiates, respiratoires, cutanées, digestives, cardiovasculaires, oedème de Quincke, ou encore choc anaphylactique pouvant aboutir au décès. Le gluten est alors totalement proscrit. L'intolérance au gluten est plus sournoise. Elle provoque peu à peu dans l'organisme une réaction auto-immune, "la maladie coeliaque" qui s'attaque à la paroi de l'intestin grêle. Les personnes touchées éprouvent de plus en plus de difficultés à absorber nutriments, vitamines et minéraux et ressentent les problèmes liés à un mauvais métabolisme comme la fatigue, l'anémie, les troubles de l'humeur, un amaigrissement progressif ou encore l'ostéoporose.

De plus en plus d'intolérants au gluten, pourquoi ?

Les intolérances sont principalement dues à l'évolution des céréales, à leur modification génétique qui vise à leur donner plus de résistance aux maladies, plus de productivité mais aussi plus de richesse en gluten pour renforcer le moelleux des pains et gâteaux. Autre facteur d'accroissement des intolérances, la consommation grandissante de pains, biscuits, pâtes, pizzas, etc., aliments qui se sont fortement imposés dans notre alimentation.

Peut-on vivre sans gluten ?

Pas facile évidemment, car l'alimentation industrialisée fait la part belle au gluten, mais oui c'est possible. Les supermarchés proposent de plus en plus de produits adaptés aux intolérants alimentaires, même si cette augmentation du choix proposé n'est pas sans rapport avec les effets de mode des régimes sans gluten, sans lactose, sans sucre, etc. De nombreux fabricants apposent sur les emballages un épi de blé barré pour signaler les produits sans gluten. Si ce n'est pas le cas, il faut alors apprendre à décrypter la composition détaillée de chaque produit. Pour certains, en effet, comme le pain, les pâtisseries, les pâtes ou les biscuits, la présence de gluten est assez évidente. Pour d'autres cela ne va pas toujours de soi : soupes, chips, saucisses, etc.

Comment vivre sans gluten ?

La bonne idée est sans aucun doute de redonner la part belle au fait-maison en cuisinant les produits bruts. La liste des produits consommables reste encore suffisamment longue pour se concocter de bons petits plats : fruits et légumes, viande non transformée, volaille, poisson, fruits de mer, fromages non transformés, produits laitiers uniquement à base de lait, oeufs, tofu, huiles alimentaires, sucre, légumineuses, riz et ses dérivés, pâtes de sarrasin, polenta, farine de maïs, yaourt nature, vinaigre, café, thé, herbes et épices. L'essentiel, si tout le monde à la maison ne mange pas sans gluten, est de garder les aliments, les ustensiles de cuisine, bien isolés les uns des autres pour éviter toute contamination.

Idées pour un menu sans gluten savoureux

Pour commencer une salade de pois chiches avec des tomates, de la salade, des pousses d'épinards, de la féta et une bonne vinaigrette. Pour suivre un gourmand tajine de poulet avec le plein d'épices ou un gratin de poisson aux épinards. Et pour finir un bon crumble pomme cannelle, pâte à crumble préparée avec de la farine de riz.

Oui, vous le constatez, il est possible de se régaler sans se prendre la tête, et, avec quelques précautions, de préserver sa santé !

 
2 commentaires - Dire adieu au gluten : entre mode, intolérance et allergie
  • avatar
    Georusse -

    Attention, la "maladie coeliaque" - c'est le nom de l'intolérance au gluten - est réelle car les personnes qui en sont victimes sont vraiment incapables de consommer des produits contenant du Gluten. Il ne s'agit pas du tout d'une mode. Maintenant, libre à ceux qui en font le choix de ne pas consommer des produits contenant du gluten.

    Précisons juste que ce n'est pas exactement une maladie car il suffit de ne pas consommer des produits à base de gluten pour ne pas subir les symptômes (amnémie, afthes, ..). Une maladie est un mal dont on ne peut,en principe, pas contrôler l'apparition.

  • avatar
    DANYb -

    on peut supprimer le pain classique à la farine de blé - amaigrissement assuré et le
    remplacer par des pains sans gluten que l'on trouve en grande surface. lorsqu'on peut mettre un nom sur son "mal être " c'est déjà un grand bonheur ..... j'ignorais totalement la l'existence du gluten avant de me faire du soucis quant à ma mauvaise santé - merci aux informateurs

  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]