Enfants de 1 à 3 ans : des choix alimentaires primordiaux

Chargement en cours
1/2
© Fotolia
A lire aussi

Purepeople

Si l'on a vite envie de faire découvrir la richesse des aliments à nos jeunes bambins, il ne faut pas oublier qu'entre 1 et 3 ans, les enfants ont des besoins particuliers qu'il convient de respecter.

Des besoins spécifiques

Une règle d'or : entre 12 et 36 mois, on ne mange pas comme les grands ! Les petits doivent respecter un rythme de 4 repas par jour, sans grignotage. Même s'il est important pour la cohésion de manger en famille, ces jeunes enfants ont des besoins plus importants en lipides et moindres en protéines que les adultes. Ainsi, il est recommandé de limiter les protéines à 30 g de viande ou de poisson, ou 1/2 oeuf par jour. Plus globalement, l'apport calorique moyen d'une journée doit être de 1 000 kcal.

Le lait : toujours un aliment de base

Boisson indispensable pour les nourissons, le lait doit aussi être une base des repas pour les enfants de 1 à 3 ans. La quantité recommandée est d'au moins 500 ml par jour, sous forme de liquides ou de laitages (yaourt, petits bouts de fromage). Les laits de "croissance" sont parfaits pour nos bambins ! Ils contiennent la juste quantité de protéines et sont enrichis en acides gras essentiels, vitamines et fer. Sachez que, pour diversifier les apports, le lait de vache peut être proposé à l'enfant dès l'âge d'un an.

Une découverte de tous les instants

Sauf allergie, tous les aliments ou presque peuvent êtres ingérés par les petits, surtout les fruits, les légumes et les féculents. Variez au maximum les saveurs et les textures : purée, râpée, compote, hachis... Et introduisez petit à petit des produits de plus en plus solides. Bien sûr, les préparations infantiles sont adaptées (petits pots, assiettes micro-ondables), mais rien de vaut une soupe en provenance directe du potager ! Un conseil ? Préparez une grande quantité d'un plat et réservez au congélateur dans des petits contenants.

Amusez-vous, amusez-le !

Pour que votre enfant mange de tout et avec appétit, n'hésitez pas à prendre le temps de lui montrer les aliments, de lui faire toucher les fruits et de nommer les légumes. Parlez-lui et expliquez ce que vous avez préparé, et d'où cela provient ! S'il refuse une fois de goûter à un aliment, retentez l'expérience avec un autre produit qu'il affectionne. Et amusez-vous à dessiner de jolies assiettes pour l'épater !

Quelques restrictions à connaître

Parmi les aliments à bannir, citons les légumes secs non mixés pour lesquels il vaut mieux attendre 18 mois (lentilles, haricots...) et les fruits à coque entiers (pistaches, noisettes, cacahuètes) fortement déconseillés avant l'âge de 5 ans. Limitez au maximum l'apport en sel et en sucre, et ne l'habituez pas à boire des sodas. Car, en dehors du lait, l'eau est la SEULE boisson recommandée pour les petits !

 
0 commentaire - Enfants de 1 à 3 ans : des choix alimentaires primordiaux
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]