Finger food, la tendance qui monte, qui monte !

Finger food, la tendance qui monte, qui monte !

finger food

A lire aussi

Bérengère Bézier

Au sens littéral de l'expression, il s'agit de la "nourriture que l'on mange avec les doigts" sans l'aide de couteau, fourchette, cuillère ou assiette. Ce concept nous vient tout droit des Etats-Unis où le développement du fast-food a privilégié la rapidité, la mobilité et la facilité. La finger food est au départ associée à la malbouffe, aux grignotages incessants et à la montée de l'obésité. Pourtant elle évolue positivement et nous propose désormais de transformer les aliments du quotidien en petites portions individuelles où rivalisent originalité et gourmandise. C'est donc une bonne idée pour un apéritif dînatoire et elle peut même présenter de bons atouts pour la santé et la forme.

Des traditions culinaires réinventées

Si dans de nombreux pays du monde, la finger food n'est pas une nouveauté (puisque beaucoup de plats traditionnels se dégustent du bout des doigts), elle n'est pas en France dans nos racines sociétales, du moins récentes. Avec le développement de la street food, la finger food se retrouve mise à l'honneur, mais pas seulement pour des préparations riches en lipides et en glucides. Les grands chefs se l'approprient pour décliner les grands classiques en petites portions très appétissantes et proposent même des menus exclusivement de finger food. De même que pour un menu classique, ils accordent une importance particulière au goût, à la qualité et à la fraîcheur des produits avec en prime, une présentation extrêmement soignée.

La finger food à la maison, une bonne idée ?

Loin des clichés d'une alimentation sur le pouce, vite faite et vite avalée, sans souci des conséquences sur notre santé ou notre poids de forme, la finger food peut être une bonne façon d'organiser des repas conviviaux, des apéritifs dînatoires bons et sains. Seules contraintes : choisir soigneusement ses aliments, les assembler avec minutie et créativité pour créer un tableau gourmand, festif et réjouissant pour les yeux. Et tout cela nécessite bien sûr de disposer de temps et de l'envie de faire plaisir à ses invités. A vous les verrines multicolores, les mini brochettes, les cuillères apéritives, les bouchées, les bâtonnets de légumes et leurs dips variés (des sauces pour faire trempette !), les bruschettas et autres tartines ou crostinis. On ne boude pas non plus les classiques tapas bien relevés, les sushis et mini rouleaux de printemps. Et rien ne vous empêche de tester des saveurs ou des associations inédites. Avec un peu d'imagination, tout ou presque peut se transformer en finger food.

Une approche de la finger food que l'on n'imaginait pas...

Depuis une dizaine d'année, les structures d'accueil pour les personnes dépendantes et principalement touchées par la maladie d'Alzheimer, s'intéressent à la finger food. C'est une façon de préserver un peu d'autonomie pour ces malades qui peuvent alors choisir avec les doigts la bouchée, la couleur, la forme qui leur fait envie. Cela leur permet tout en déambulant à leur rythme de venir picorer quand ils le veulent, sans ressentir de stress supplémentaire. Une façon simple et ludique d'améliorer leur bien-être et de parfois réussie à leur faire retrouver le plaisir de manger.

Comme vous le voyez, la finger food n'est pas l'aberration alimentaire que vous pensiez ! Elle peut, si on se donne un peu de mal évidemment, être une nouvelle façon d'aborder les repas avec le sourire et beaucoup de plaisir. Une idée futée à retenir pour convaincre nos enfants récalcitrants et addicts de "steak frites" que les fruits et légumes, ça n'est pas toujours "beurk".

 
3 commentaires - Finger food, la tendance qui monte, qui monte !
  • avatar
    garsdu33 -

    comme si les us savait manger correctement, vos fingers foods ne sont que des tapas améliorés et se n'est pas la taille de la portion qui importe car plus c'est petit plus on en mange.

  • avatar
    nez-de-chien -

    Recettes "classiques" en petites "portions", déjà que le RESTO ce n'est pas donné, alors si on ne mange pas grand-chose........... en plus ....avec les doigts......... Il n'y a plus de "charme" autant faire un "buffet" chez SOI.......

  • avatar
    chat44 -

    cela fait des année que cela existe, un sandwich ,un amuse gueule, un canapé ......etc,etc , pourquoi donner un nom anglais à quelque chose que l'homme fait naturellement avec ses doigts depuis des siècles .

  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]