Idées reçues : ces aliments que l'on conserve, à tort, au réfrigérateur

Idées reçues : ces aliments que l'on conserve, à tort, au réfrigérateur

Même si l'on croit qu'ils ont leur place attitrée dans le réfrigérateur, certains aliments ne sont pas destinés à être conserver au frais.

A lire aussi

Jessica Rat

Les habitudes ont la peau dure. Et l'une des plus ancrées dans notre quotidien se joue au retour des courses : trop d'aliments passent du cabas au réfrigérateur, sans que l'on ne se pose la moindre question... Tour d'horizon des idées reçues sur la conservation des produits alimentaires.

Côté légumes

Chaque réfrigérateur dispose bien d'un bac "à légumes". D'où notre fâcheuse tendance à y stocker tous nos produits frais provenant de la terre... Or la plupart se porterait bien mieux à l'air libre, dans un endroit sec et à l'abri de la lumière. C'est le cas des pommes de terre, bien sûr, mais aussi des aubergines, des courgettes, des concombres et des carottes, qui auront tendance à perdre de leur fermeté et de leur saveur avec le froid. L'avocat risque quant à lui de noircir et de mûrir moins vite au réfrigérateur, alors que la tomate y deviendra fade et farineuse.

Côté fruits

Certes, le réflexe part d'un bon sentiment : entreposer ses fruits au réfrigérateur permet de les garder plus longtemps. Mais, tout comme les légumes, ces végétaux ne sont généralement pas friands du froid. Ils y mûrissent moins vite, perdent surtout de leur saveur et même de leurs qualités nutritives. Ainsi, les bananes, les fruits à noyaux (abricots, pêches...), les fruits rouges (fraises, framboises...) et les agrumes (oranges, clémentines...) sont à conserver de préférence à l'air libre, dans un endroit sec. Concernant le melon et la pastèque, des fruits estivaux à déguster frais, mieux vaut les découper avant de les placer au réfrigérateur, en vue d'une consommation rapide.

Côté condiments

Comme la plupart de leurs cousins provenant de la terre, l'ail, l'oignon et l'échalote doivent rester à l'air libre, surtout loin de l'humidité du réfrigérateur qui risque de les faire moisir plus rapidement. En revanche, épluché et découpé, l'oignon peut être conservé quelques jours au frais. En termes d'aromates, le basilic risque de faner, sécher et, pire encore, d'absorber les autres odeurs du réfrigérateur : telle une fleur, plongez-le simplement dans un verre d'eau ! Quant aux cornichons - qui n'a pas un pot de cornichons dans son réfrigérateur ? -, rien ne les empêche de rester dehors, étant naturellement conservés par le vinaigre dans lequel ils font trempette.

Et dans la porte du frigo...

Vous en avez déjà sans doute fait les frais : les pâtes à tartiner et le miel durcissent lorsqu'ils sont placés au réfrigérateur. Par ailleurs, contrairement à ce que l'on peut penser, les confitures se gardent très bien à température ambiante, tant qu'elles restent hermétiquement fermées. En effet, au frais, elles risquent de perdre de leur saveur en raison de la cristallisation du sucre qu'elles contiennent. Le chocolat, non plus, n'apprécie pas le froid et le montre d'ailleurs en blanchissant. Enfin, s'il est un aliment qui a sa place attitrée dans la porte du réfrigérateur mais qu'il ne convient pas forcément d'y laisser, c'est bien l'oeuf. Surprenant ? Pas tant que cela... Comme tous les produits précités, il n'y a qu'à voir l'emplacement qui lui est réservé en magasin : loin des zones réfrigérées !

 
0 commentaire - Idées reçues : ces aliments que l'on conserve, à tort, au réfrigérateur
  • [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]