La canneberge et ses bienfaits

Chargement en cours
1/2
© Fotolia
A lire aussi

Purepeople

Très populaire au Canada, aux États-Unis et en Russie, la canneberge (appelée cranberry en anglais) possède des propriétés uniques. Cette plante, qui permet la production de jus de canneberge, possède un goût reconnaissable et entretient la santé d'une façon idéale.

Quelques explications

La canneberge est une plante vivace qui pousse à l'état sauvage dans les tourbières acides (des zones humides où le sol possède une forte teneur en matière organique). L'arbrisseau à feuilles persistantes ne dépasse pas 30 cm de haut et, bien cultivé, ce végétal peut vivre plus de cent ans. Ses rameaux minces et rampants peuvent atteindre une taille de 80 cm. Les fleurs de la canneberge sont petites, ovales et roses, quant à ses baies, elles sont rouges, ce qui donne cette couleur unique au jus de canneberge.

La canneberge : une culture difficile

La culture de la canneberge nécessite d'énormes quantités d'eau pour protéger les bourgeons contre le gel au printemps et à l'automne, ainsi que les plants pendant l'hiver. En effet, la création d'une couche de gel autour des plants permet de les maintenir à 0 °C et donc de les protéger du grand froid et des vents asséchants. La canneberge est cultivée dans des bassins sablonneux qui sont appelés cannebergières ou atocatières (au Québec). Elle donne ses premiers fruits à partir de la quatrième année.

Plusieurs éléments clés sont essentiels à la croissance de la canneberge. La plante exige un pH acide de 4 à 5 et une grande quantité d'eau à cause de la morphologie de ses racines. Au mois d'octobre, la plantation devient florissante et les bassins sont alors inondés pour faire flotter le fruit, ce qui facilite la récolte. Bien entretenus, les plants de canneberge peuvent produire pendant plus de cent ans.

La canneberge est un allié santéLe fruit de la canneberge est reconnu pour ses qualités thérapeutiques, en premier lieu en tant qu'antioxydant. La canneberge est riche en vitamine C et en antioxydants, en particulier des flavonoïdes. Selon plusieurs médecins, cela aiderait à prévenir l'apparition de certains cancers, de maladies cardiovasculaires et de diverses maladies liées au vieillissement.
Le fruit de la canneberge contient un élément particulier : la proanthocyanidine de type A (PAC A). Ce composé empêcherait certaines bactéries Escherichia coli, responsables des cystites, d'adhérer à la vessie et de causer l'infection. Ne bénéficiant pas de point d'ancrage, ces bactéries seraient alors tout simplement éliminées par les voies naturelles. En revanche, il faut savoir que la canneberge d'Europe (Vaccinium oxycoccos) n'est pas conseillée dans la prévention des infections urinaires.

Quelques exemples d'utilisation

Si la canneberge est principalement consommée en boisson, elle peut aussi se retrouver dans des plats. On peut la retrouver en fruits séchés ou sous forme de complément alimentaire. Mais surtout on l'utilise pour agrémenter des confitures ou des sirops. Dans des plats chauds de viande, la canneberge fait des miracles (par exemple, la dinde aux canneberges est un plat traditionnel américain servi à l'occasion de Thanksgiving).

 
0 commentaire - La canneberge et ses bienfaits
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]