La clémentine, le fruit des fêtes

Chargement en cours
1/2
© Fotolia
A lire aussi

Purepeople

La clémentine : ses origines

La clémentine est un fruit plutôt jeune, qui date de la fin du XIXème siècle. Cette variété de rutacées est née à Oran, en Algérie et doit son nom au père Clément, qui lorsqu'il a semé ses graines de mandarinier, s'est retrouvé avec une toute nouvelle espèce de fruits (un croisement naturel entre un mandarinier et du pollen d'oranger). Il a alors décidé de l'isoler afin de récolter ses fruits particuliers. C'est ainsi que le premier clémentinier est né et que le père Clément à donner son nom à... la clémentine !

Clémentine et mandarine, quelles différences ?

On a souvent tendance à confondre les clémentines et les mandarines. Une erreur compréhensible, tant les différences entre les deux fruits sont subtiles. La clémentine (citrus clementina) et la mandarine (citrus reticulata), sont deux agrumes de la même famille, qui comprend près de 900 espèces. Si ces deux fruits se ressemblent beaucoup (taille, poids, couleur), la différence majeur se trouve dans son goût. En effet, la clémentine est plus douce que la mandarine, sa chair est sans pépins (ou presque) et elle s'épluche plus facilement. À noter toutefois, que la la mandarine est plus sucrée sur la clémentine.

Les bienfaits des clémentines

Véritable atout de vitalité pendant l'hiver, la clémentine est le 4ème fruit le plus consommé en France et est à savourer sans modération. À déguster entre novembre et janvier, elle est légère en calories et très riche en vitamines C, ce qui permet d'apporter de l'énergie à votre corps alors que le vent et le froid mettent nos organismes à rude épreuve. La clémentine et les agrumes de manière générale, ont de nombreux autres bienfaits (fer, potassium etc.) qui permettent notamment de lutter contre le cancer (grâce aux antioxydants). En plus d'être juteuse et savoureuse, la clémentine permet aussi de faire diminuer le cholestérol et les triglycérides.

Comment déguster la clémentine ?

Comme beaucoup d'agrumes, la clémentine se consomme de nombreuses façons. Si elle est parfaite pour le goûter (des enfants et des adultes, car elle est facilement transportable), elle peut aussi accompagner de nombreux plats chauds, notamment le poisson et les crustacés. Elle peut aussi apporter du goût à de la viande et se marie d'ailleurs très bien avec le canard, cuit en paillotte par exemple. Si vous préférez la garder pour le dessert, la clémentine est délicieuse dans une salade de fruits, cuisinée sous forme de tartelette, crumble, mousse ou verrine. Avec seulement 50 calories pour deux clémentines, pourquoi se priver ?

 
0 commentaire - La clémentine, le fruit des fêtes
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]