La figue, délicate et parfumée

Chargement en cours
1/2
© Fotolia
A lire aussi

Purepeople

Fruit de l'été par excellence, la figue peut se déguster de bien des manières. Si l'on consomme principalement les figues violettes, il en existe en réalité 750 variétés ! Tout l'été, l'odeur délicate des figuiers embaume l'air, annonçant la cueillette prochaine de ces fruits dont les petits pépins craquent sous les dents. Focus sur ce fruit estival.

À quand remonte la culture des figues ?

D'après les recherches des historiens, la figue est le fruit le plus ancien domestiqué et cultivé par l'homme. La découverte en 2006 de neuf figues parthénocarpiques (qui ne produisent pas de graines et nécessitent l'intervention de l'homme, notamment grâce à des boutures, pour pousser) dans la vallée du Jourdain, en Palestine, est venue confirmer les thèses des chercheurs. Les analyses ont prouvé que les figues étaient vieilles de 11400 ans !

On a aussi retrouvé la trace écrite de culture de figues, notamment dans l'oeuvre de Pline l'Ancien qui, en -100, évoquait déjà 29 variétés différentes de ce fruit.

Louis XIV, le Roi Soleil, était un grand amateur de figues. C'est pour cette raison que son jardinier, La Quintinie, avait planté plus de 700 figuiers de différentes variétés dans le potager du roi du Château de Versailles.

Que contient la figue ?

Dans le délicieux fruit violet, on trouve des quantités de sucre variables en fonction de la maturation, de la variété et de l'ensoleillement de la figue. Elle contient du potassium, du calcium, du phosphore et du magnésium, mais aussi du fer et de la vitamine P, nécessaire à la bonne santé des petits vaisseaux sanguins. Riche en fibres et en vitamine B3, la figue favorise le transit intestinal. Bon à savoir : elle n'apporte que 25 calories !

Comment déguster la figue ?

L'avantage de la figue réside dans le fait qu'on peut la consommer de mille façons différentes. Sèche, elle devient un délicieux en-cas pour les sportifs ou un goûter sain pour les enfants. Fraîche, elle se déguste telle quelle, à croquer, ou bien coupée, en dessert. Mais elle s'accommode très bien aux mets salés, comme les tajines, ou au foie gras, pour une entrée chic.

La figue supporte bien la cuisson au four. On peut la cuisiner en clafoutis, ou la faire légèrement dorer sur une tranche de pain de campagne avec du chèvre et du miel. Enfin, la figue se révèle délicieuse en confiture ou en chutney. L'occasion d'en déguster toute l'année !

 
0 commentaire - La figue, délicate et parfumée
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]