La pastèque, rafraîchissante et peu calorique !

Chargement en cours
1/2
© Fotolia
A lire aussi

Purepeople

Issue de la famille des cucurbitacées, la pastèque, appelée également melon d'eau, a un goût sucré rafraîchissant. Riche en eau, lycopène et antioxydants, elle est non seulement délicieuse mais s'impose aussi comme une source riche en vitamines et possède des vertus très bénéfiques pour la santé. Comment bien la choisir et la déguster ? On fait le point sur ses modes de consommation, ses origines et ses vertus.

La pastèque : mais d'où vient-elle ?

Tout droit venue de l'Afrique Centrale, tout comme le melon, la pastèque était autrefois cultivée au Moyen-Orient, en Inde et en Russie. Elle était très appréciée dans les pays chauds grâce à sa grande teneur en eau, et sa première récolte fut enregistrée en Égypte il y a plus de 5 000 ans. Un fruit que les habitants du pays ont de suite adopté dans leur culture, allant jusqu'à la représenter dans les hiéroglyphes.

Aujourd'hui, la pastèque est cultivée dans 96 pays du monde et s'impose comme le fruit de l'été par excellence ! Avec ses variétés multiples (plus de 1 200), elle peut être aussi bien de forme allongée qu'arrondie, ou encore même carrée comme elle l'est très souvent au Japon. Mais ce n'est pas tout ! La pastèque est également un fruit qui peut avoir une couleur de chair très variable selon les catégories : rouge, rose, jaune ou blanche. Étonnant !

Quelles sont ses principales vertus ?

Non seulement la pastèque est délicieuse, mais elle est aussi très bonne pour la santé grâce à ses nombreuses vertus toutes plus extraordinaires les unes que les autres. Composée à 90 % d'eau, la pastèque est une source riche en potassium et en oligo-éléments. Mais qui a dit qu'elle était calorique ? Nulle crainte à avoir de ce côté-là, bien au contraire. Pour 100 grammes, il ne faut compter seulement que 30 calories : bien moins encore que pour les fruits rouges !

Grâce à sa forte teneur en caroténoïdes et en antioxydants, la pastèque permettrait de réduire l'inflammation chronique souvent responsable de maladies telles que l'asthme, le diabète, l'arthrite, les maladies coronariennes ou encore certains cancers. Bien plus encore, elle est connue comme étant une source riche en vitamines A, B et C et couvrirait ainsi une bonne partie des besoins essentiels de l'organisme. Une véritable mine d'or pour la santé à consommer sans modération !

Comment bien choisir une pastèque ?

Choisir une pastèque n'est pas toujours ce qu'il y a de plus facile ! Pour savoir si elle est arrivée à maturité, l'important est de prendre le temps de vérifier quelques petits indices bien utiles. Tout d'abord, il faut faire attention au poids de la pastèque : plus elle sera lourde, plus elle aura de chance d'être savoureuse, à la différence d'une autre qui sonnerait plutôt creux.

Ensuite, pour bien la choisir, il faut être attentif à ce que l'écorce soit relativement lisse et luisante, et parfois même marquée d'une tache jaune, signe qu'elle a suffisamment mûri au soleil, ce qui garantit souvent un bon goût naturellement sucré.

Pour la conserver, il faut éviter la température ambiante au risque que sa chair devienne rapidement farineuse et immangeable. Préférez plutôt une conservation au réfrigérateur, la température idéale étant comprise entre 15 et 20 degrés.

Quelques idées cuisine pour déguster la pastèque

Tout d'abord, il est vrai que la pastèque peut se consommer seule, en dessert ou en encas, en croquant directement à l'intérieure même de sa chair juteuse et désaltérante. Mais elle se marie aussi très bien à des salades salées faites de mozzarella, tomates, melon, jambon cru et quelques graines de poivre pour donner davantage d'intensité ! Tout est question de goût : sucrée ou salée, elle ne perdra en aucun cas ses vertus bénéfiques pour la santé. Il ne reste plus qu'à choisir !

 
0 commentaire - La pastèque, rafraîchissante et peu calorique !
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]