La pêche, le fruit du pêché de l'été !

Chargement en cours
1/2
© Fotolia
A lire aussi

Purepeople

L'été, la pêche égaye les étals des maraîchers avec ses jolies couleurs du soleil allant du jaune au rouge en passant par l'orange. Aujourd'hui, la pêche est le deuxième fruit le plus produit en France après la pomme, mais elle reste surtout l'un des fruits les plus appréciés durant la période estivale. Inutile de résister, cédez au pêché !

Les origines de la pêche

En Chine vers 1100 av. J.C., on retrouve déjà la trace de pêchers qui poussaient à l'état sauvage. La pêche fut ensuite introduite en Inde, au Proche-Orient et en Perse avant d'être amenée en Europe par Alexandre le Grand, roi de Macédoine. En France, c'est sous Louis XV que la pêche connut son apogée puisque, pour faire plaisir au roi qui en raffolait, le jardinier Jean-Baptiste de La Quintinie planta plus de 33 variétés de pêchers dans les jardins de Versailles. De quoi régaler le roi et toute la Cour ! En 1894, le célèbre chef cuisinier français Auguste Escofier imagine un dessert en l'honneur de la cantatrice australienne Nellie Melba à base de pêches : la pêche Melba est née. Un dessert qui, aujourd'hui encore, n'a pas perdu sa popularité.

Les bienfaits nutritifs de la pêche

En été, la pêche vient remplacer la pomme à l'heure du goûter pour le plus grand plaisir des gourmands qui surveillent leur ligne ! Fruit à la chair juteuse et sucrée, la pêche a la particularité d'être aussi peu calorique que le pamplemousse tout en étant très désaltérante. Comptez environ 40 calories pour 100 grammes de fruit, soit 60 calories pour une pêche contenant 9 % de glucides et 87% d'eau.

La pêche a d'autres atouts nutritifs. Ce fruit estival contient, par exemple, des minéraux indispensables au bon fonctionnement de l'organisme avec en tête de liste le magnésium qui participe à la régulation du taux de sucre dans le sang et prévient des maladies cardiovasculaires, mais aussi le potassium qui régule la tension artérielle et participe à la contraction des muscles comme le coeur.

La pêche s'avère également un fruit d'été riche en vitamines : de la vitamine C (7 mg aux 100 g) pour l'énergie et le renforcement des défenses immunitaires, de la provitamine A (0,5 mg aux 100 g) pour une peau plus jeune et plus belle ainsi que de la vitamine B3 (1 mg/100 g) pour le système nerveux, la mémoire et l'énergie. Grâce aux fibres qu'elle renferme, la pêche est aussi reconnue pour faciliter en douceur le transit intestinal.

L'astuce beauté ? Réaliser un masque éclat pour le visage en mixant la chair d'une pêche à une cuillère à café de miel et une cuillère à soupe de fromage blanc. Un masque à laisser poser entre cinq et dix minutes pour avoir un teint de pêche !

Comment choisir et conserver des pêches

La pêche se différencie du brugnon et de la nectarine par sa peau duveteuse. Il existe une multitude de variétés de pêches à catégoriser parmi les pêches blanches (chair blanche, juteuse, parfumée), les pèches jaunes (chair jaune, ferme et sucrée), les pêches plates (chair jaune, douce et fondante), les pêches de vignes (chair rouge et fondante) et les pêches de Pavie (chair jaune-orangée, sucrée et ferme), de quoi satisfaire le plus grand nombre !

La pêche reste un fruit très fragile qui craint les chocs. Au rayon des fruits, privilégiez les pêches en provenance du sud de la France qui ont subi moins de transport et ont été cueillies à maturité. Une fois sur les étals, choisissez celles disposées dans des cagettes à alvéoles plutôt que mises en vrac. Les fruits les plus savoureux sont ceux dont la peau n'est pas abîmée, à la chair souple sous le doigt et qui dégage une bonne odeur de pêche. Les pêches semblent trop fermes ? Il suffit de placer les fruits dans une corbeille à l'ombre et au frais pour qu'ils murissent en deux ou trois jours. Mais interdiction de placer les pêches au réfrigérateur ! Cela rendrait leur chair farineuse et moins goûteuse.

La pêche, mille et une façons de la cuisiner !

Impossible d'aborder les desserts à base de pêche sans parler du dessert qui porte son nom : la pêche Melba. Pour décrire cette recette gourmande, rien ne vaut les mots du créateur de la recette Auguste Escofier qui en fait une alléchante description : "Des pêches tendres et mûres à point sur un lit de fine glace à la vanille et d'une purée de framboises sucrées dans une timbale d'argent entre les ailes d'un superbe cygne taillé dans un bloc de glace, recouvert d'un voile de sucre filé". Voila qui fait saliver !

Si la pêche est un fruit dans lequel on aime croquer aussi bien que déguster intégré dans une recette de tarte, de gâteau, de soufflé ou utilisé pour confectionner de délicieux sorbets ou confitures, elle peut également se préparer rôtie ou poêlée.

Pour les soirées festives, on se lance dans la réalisation d'une sangria à base de pêche blanche avec du vin blanc, de la limonade, de la vodka à la pêche et un mélange d'épices. Si la pêche est un fruit qui s'intègre dans de nombreux desserts, elle peut également accompagner quelques salades ou plats aux saveurs sucrées-salées à base de volaille, de foie de veau ou de canard.

 
0 commentaire - La pêche, le fruit du pêché de l'été !
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]