Le café : les différentes manières de le consommer

Chargement en cours
1/2
© Fotolia
A lire aussi

Purepeople

Pour beaucoup, il est impensable de commencer une journée sans une tasse de café. L'une des boissons les plus bues au monde est considérée comme un allié dopant en raison de son taux de caféine : le café agit comme un stimulant utile pour affronter la journée.

La quantité d'antioxydants du café pourrait également avoir une action bénéfique significative sur l'organisme. Consommé avec modération, il pourrait contribuer à prévenir certaines maladies, comme le diabète de type 2, les maladies du foie et la goutte.

Malgré sa réputation d'excitant et les dommages qu'il peut causer à la plaque dentaire, le café est un breuvage dont la plupart ne peuvent se passer. Au zinc le matin avec le journal, à la machine à café de la société, après un déjeuner copieux... Découvrez les différentes façons de déguster le café.

Le café expresso

Très souvent appelé "le petit noir", l'expresso est très corsé et avec un fort arôme. Il est obtenu par percolation sous haute pression, c'est-à-dire en faisant passer rapidement de l'eau chaude sous une pression de neuf bars. Ce type de pression s'obtient à l'aide de machine à expresso spécialement faite pour le café. Pour ce type de café, il faut le choisir finement moulu et torréfié, et la quantité idéale est de 7g. Servi sans sucre et sans lait, il peut vous laisser un goût amer en bouche. C'est l'un des modes de consommation les plus forts. L'expresso vous tiendra éveillé plusieurs heures !

Le cappuccino

C'est la variante la plus commune de l'expresso. Pour alléger le goût du café noir, il faut utiliser de préférence du lait entier. L'idéal est de faire chauffer le lait à la vapeur, de manière à le faire mousser. La composition parfaite est la suivante : un tiers d'expresso, un tiers de lait chauffé et un tiers de mousse de lait que l'on saupoudre parfois de cacao ou de cannelle. Il ne faut pas confondre le cappucino avec le café viennois, qui remplace le lait par de la crème. Avec son ajout de lait et parfois de sucre, le cappuccino est plus doux en goût mais plus calorique que l'expresso.

Le café au lait

Le principe est assez proche du cappuccino. Il s'agit de mélanger à quantités égales un volume de lait pour un volume de café. Le café au lait est préparé à partir d'un expresso allongé (on rajoute de l'eau) ou double (quantité de café augmenté) et parfois avec un café filtre fort. C'est la manière la plus consommée en France, pour le petit-déjeuner. Il réveille, mais ses effets sont vite dissipés.

Le café latté
Le café latté est la variante italienne du café au lait. Il est fait de la même manière que le café au lait, mais en utilisant ¼ d'expresso et ¾ de lait chaud. L'élément de base du café latté est toujours un expresso. Il peut être agrémenté par un peu de crème de lait. En revanche, il est toujours servi dans un grand verre. Le café macchiato Ce café est préparé en versant du lait chaud suivi de mousse de lait, dans un verre haut. L'expresso est ensuite versé doucement afin qu'il se place entre le lait et la mousse. Les ingrédients ne doivent pas se mélanger. Ce café peut être servi saupoudré de cacao, de cannelle ou d'autres épices. À l'inverse du café latté, il contient plus de lait, à la fois sous forme liquide et en mousse.

Le café mokaCette boisson est préparée à partir d'un mélange d'expresso, de poudre de cacao ou de sirop de chocolat et de lait chaud mousseux. Elle est parfaite pour tous ceux qui ne supportent le goût trop prononcé du café. Pour la servir, on la garnit de crème fouettée et de flocons de chocolat. Très sucrée, elle est par conséquent plus calorique que les autres types de cafés.

Le café décaféiné

Les amateurs de café crieront au blasphème mais les autres trouveront leur bonheur. Le café décaféiné est l'alternative la plus efficace contre l'excitation que provoque la café normal. Le décaféiné est réalisé par les groupes industriels selon trois méthodes : une extraction par un solvant organique, une extraction par fluide supercritique (du dioxyde de carbone)  ou une extraction à l'eau. Beaucoup plus léger qu'un café normal, il n'empêche pas de dormir et évite des palpitations. Mais attention tout de même, le zéro caféine n'existe pas !

Le café se consomme sous différentes formes, et son taux de calories varie donc en fonction des ajouts qui sont apportés : lait entier, crème, sucre... Comme n'importe quel aliment, il nécessite d'être consommé avec modération. À l'instar du vin, de la cigarette ou même du thé, le café peut créer une dépendance forte et avoir à terme des conséquences néfastes sur la santé. S'il est bu en quantité raisonnable, ses différents apports nutritifs peuvent se révéler de bons atouts pour votre santé.

 
0 commentaire - Le café : les différentes manières de le consommer
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]