Le gingembre, ingrédient idéal pour réchauffer l'hiver

Chargement en cours
1/2
© Fotolia
A lire aussi

Purepeople

Son aspect peut rebuter, mais il est le chouchou de la cuisine asiatique et rencontre un succès grandissant dans les assiettes. Le gingembre, avec son goût si particulier et épicé, est un allié culinaire idéal pour des recettes salées comme sucrées. Zoom sur ce rhizome magique ! 

D'où vient le gingembre ?

La culture du gingembre est tellement ancienne qu'il est difficile d'en retracer l'origine. Une chose est sûre : c'est l'une des plus anciennes épices connues. Aussi loin que l'on remonte, on le trouvait en Afrique, en Asie et au Moyen-Orient. En Europe, son apparition est assez tardive, mais on découvre rapidement ses vertus médicinales. Ainsi, pendant plusieurs siècles, le gingembre est plus considéré comme une racine aux bienfaits sur la santé qu'un véritable ingrédient à cuisiner. En Europe, c'est seulement à la Renaissance qu'il est entré dans l'alimentation classique, mais sous forme de sucrerie : à l'époque, on le déguste uniquement confit.

Les vertus du gingembre

Son utilisation en médecine est très ancienne. Des textes indiens datant de l'an 1000 avant notre ère évoquent une prescription de cette plante pour de nombreux maux, de l'asthme aux rhumatismes. Le gingembre est d'ailleurs toujours très utilisé en guise de médicament en Asie.

Parmi ses nombreuses vertus, le gingembre soulage les migraines, le mal des transports, les troubles gastriques, fait baisser le cholestérol...

Le gingembre côté salé...

Pour cuisiner le gingembre, on s'inspire de recettes d'ailleurs, tout simplement parce que sa saveur se marie mieux avec le poulet et l'ananas que le potiron ou le veau. L'idéal est de piocher dans les recettes asiatiques, qui utilisent beaucoup cette épice. On l'ajoute frais ou en poudre à des boulettes de porc servies avec du riz, à du poulet sauté au miel et à l'ananas, ou encore à une soupe thaï.

Petite astuce : le gingembre est dur à découper, et même à râper ! Pour préserver ses doigts, on épluche la racine à l'économe, et on en récupère la chair grâce à un presse-ail, la meilleure solution pour ne pas avoir de gros morceaux dans les plats en cas d'invités au palais fragile.

Le gingembre côté sucré !

Si le gingembre est le plus souvent utilisé pour réaliser des recettes salées, il est aussi délicieux en dessert. Le plus simple est de le déguster confit : cela ne nécessite aucune préparation et le goût est pur ! On peut aussi l'incorporer (en poudre cette fois) à des recettes classiques de pâtisserie : sablés, cakes, muffins, tarte aux abricots... Le gingembre peut aussi aromatiser un thé ou une boisson fraîche pour l'été. À vous de jouer !

 
0 commentaire - Le gingembre, ingrédient idéal pour réchauffer l'hiver
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]