Les 5 règles d'un repas de fête réussi

Les 5 règles d'un repas de fête réussi

Voici cinq astuces pour que votre repas de fête ne tourne pas au drame !

A lire aussi

Hélène Garçon

Organiser un repas de fête est une lourde responsabilité, qui peut très vite virer au cauchemar si vous n'êtes pas assez préparée. Voici cinq astuces pour régaler vos convives en évitant tout stress le jour J.

Planifier ses courses

Cette année, c'est à vous qu'est revenue la lourde tâche d'organiser le repas du réveillon ? Afin que les préparatifs se déroulent sans accro, vous ne devez avoir qu'un seul mot d'ordre : l'anticipation ! Et ce n'est pas la veille de Noël que vous allez commencer à réfléchir à votre menu, mais bien quelques jours en amont. Avant de penser aux recettes, évaluez d'abord le nombre d'invités que vous allez recevoir, et renseignez-vous sur leur préférences alimentaires. Pas question de proposer de la volaille à des végétariens ou des huîtres aux personnes allergiques aux coquillages ! Dès lors que votre menu est établi, pensez à passer vos commandes chez le poissonnier ou le boucher, qui se retrouvent très vite pris d'assaut au moment des fêtes. Pour éviter d'oublier un ingrédient le jour J, prenez le temps de lister un à un tous les produits dont vous allez avoir besoin pour élaborer votre repas, sans omettre le matériel nécessaire à l'exécution de vos recettes. Difficile en effet de faire une bûche, sans le moule adapté !

Préparer le maximum de choses à l'avance

Une fois vos ingrédients et le matériel nécessaire réunis, il est temps de se retrousser les manches et de songer à mettre la main à la pâte. Ce n'est pas le jour J que vous allez commencer à vous affairer aux fourneaux ! Afin d'éviter tout stress, mieux vaut entamer les hostilités un, voire deux jours à l'avance. Les desserts ont la priorité sur le reste du menu, les préparations sucrées demandant généralement plus de temps de cuisson et de repos. Pour ce qui est des entrées, ou des amuse-gueules, veillez à ce qu'ils soient prêts quelques heures avant que vos invités arrivent, l'idéal étant de n'avoir plus à vous occuper que des préparations de dernière minute.

Ranger la cuisine

Préparer le repas dans une cuisine bien rangée vous assure non seulement une certaine hygiène, mais aussi un gain de temps appréciable. Afin de passer le moins de temps possible en cuisine, pensez à faire la vaisselle au fil de l'eau et à la ranger pour libérer l'évier, lequel se retrouvera très vite encombré une fois le repas entamé. Pour ne pas avoir à passer de longues minutes à rechercher vos verrines, coincées entre les légumes et le dessert, essayez d'agencer votre réfrigérateur en fonction du déroulement du repas en laissant à portée de main les amuse-bouches, et en plaçant le dessert au fond, si celui-ci doit rester au frais. Toutes les préparations à réchauffer devraient déjà se trouver dans les casseroles et les poêles, pour que la seule chose qu'il vous reste à faire soit d'allumer les plaques de cuisson !

Optimiser les cuissons

Se lancer dans la cuisson des viandes ou des poissons est déjà un moment périlleux en soi. Mais c'est un réel exercice de haute voltige qui vous attend si vous patientez jusqu'à l'arrivée de vos convives. Pour éviter le fiasco, commencez les cuissons à la poêle avant que les invités débarquent. Le but étant de ne pas faire cuire les viandes totalement, mais juste de leur faire prendre couleur puis de les laisser reposer afin de terminer tranquillement la cuisson au four, cinq à dix minutes avant de servir. Une bonne façon d'échapper au stress et de passer un agréable moment.

Profiter !

Parce qu'un repas de fête réussi est avant tout un repas où vous êtes présente et avenante ! Le stress étant facilement communicable, essayez de vous occuper au maximum de vos invités et de profiter pleinement de ce moment de partage. Et tant pis si vous avez laissé cuire un peu plus que prévu votre chapon, ou si vous avez oublié les framboises pour la décoration de votre vacherin ! N'oubliez pas que vos invités sont avant tout présents pour partager un moment en votre compagnie, et ne vous tiendront pas rigueur si quelques imperfections s'invitent à table. Rappelez-vous enfin que les ingrédients d'un repas de fête réussi sont avant tout la bonne humeur et la convivialité. Alors soyez aux petits oignons pour vos invités !

 
1 commentaire - Les 5 règles d'un repas de fête réussi
  • [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]