Manger épicé : pour une meilleure santé ?

Chargement en cours
1/2
© Fotolia
A lire aussi

Purepeople

Avec l'avènement de la "world food", nos habitudes alimentaires ont beaucoup évolué. Les épices s'invitent dans l'assiette des Français bien plus souvent qu'avant. L'explosion du nombre de restaurants indiens, chinois ou mexicains le prouve : on apprend à manger un peu plus piquant, un peu plus relevé qu'avant. Pour une meilleure santé ? Voici quelques éléments de réponse.

Les épices permettent de manger plus sainement

Qu'elles soient des graines, des racines ou de l'écorce, les épices que l'on utilise en cuisine sont avant tout des exhausteurs de goût et de couleur. On les glisse dans la cocotte en fin de cuisson pour parfumer et donner de la saveur. Le gros avantage de ces épices ? Par leur quantité infime utilisée en cuisine, elles présentent des valeurs énergétiques quasi nulles. Pour manger plus léger, les nutritionnistes conseillent de manger plus épicé. Les épices empêchent d'utiliser les exhausteurs de goûts plus traditionnels chez nous comme le sel ou le gras, qui malheureusement provoquent la prise de poids. Les personnes diabétiques, souffrant d'hypertension ou de cholestérol et devant impérativement avoir une alimentation très pauvre en sel et en gras peuvent conserver le plaisir de manger en variant les épices.

Les épices et leurs bienfaits cachés

En plus de permettre d'avoir une alimentation plus saine, les épices renferment des nutriments très intéressants pour le bon fonctionnement de l'organisme. Vitamines, minéraux, pigments : autant de substances qui agissent positivement sur notre santé. Toutes les épices, ou presque, présentent des qualités antiseptiques et bactéricides : elles détruisent les germes. Elles ont d'ailleurs très longtemps servi de moyen de conservation dans les pays chauds où leur utilisation est une habitude depuis toujours.

Elles renferment également des antioxydants qui permettraient de lutter contre les maladies cardio-vasculaires ou encore de prévenir le cancer. Certains médecins qui prônent une alimentation saine comme meilleur moyen de prévention contre le cancer recommandent la consommation de gingembre ou de curcuma. Bien évidemment, les recherches sont encore en cours et il ne faut pas penser que manger du gingembre empêche tous les cancers de se déclarer.

Les inconvénients

Malheureusement, nous ne sommes pas tous égaux devant les épices. Certaines personnes ont du mal à les digérer et d'autres présentent même des allergies alimentaires dont les conséquences peuvent être dramatiques. Les épices piquantes comme le piment peuvent provoquer des ulcères ou des crises hémorroïdaires chez les personnes sensibles à ces troubles, ou à force d'une surconsommation d'épices. Le mieux est encore d'aller doucement sur les quantités.

En matière d'allergies, les épices le plus souvent montrées du doigt sont l'anis, le fenouil, le piment ou encore le paprika qui peuvent causer oedèmes et urticaire. Dans ces cas, il faut être très vigilant aux étiquettes des aliments et s'abstenir totalement de manger les épices responsables de l'allergie.

Quant à la saveur piquante, il ne s'agit là que d'une habitude. Plus on mange épicé souvent, moins les aliments piquants se font remarquer. Une personne qui mange régulièrement pimenté a même tendance à augmenter les doses d'épices pour ressentir davantage le piquant. Il est bon d'y aller à son rythme et de manger épicé de temps en temps, pour habituer ses papilles et son palais à la saveur piquante.

 
0 commentaire - Manger épicé : pour une meilleure santé ?
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]