On a fabriqué notre propre bière

Chargement en cours
 À La Beer Fabrique (Paris XIe), on vous apprend à fabriquer vous-même votre propre bière.

À La Beer Fabrique (Paris XIe), on vous apprend à fabriquer vous-même votre propre bière.

1/3
© DR, Beer Fabrique - Isaure Lambert
A lire aussi

Fabien Gallet

Les brasseries artisanales reviennent en force. Depuis une trentaine d'années, la bière "maison" a retrouvé ses lettres de noblesse. Preuve en est, la France compte aujourd'hui pas moins de 800 brasseries prônant une fabrication traditionnelle. Parmi elles, la Beer Fabrique sort du lot et propose à tout un chacun de brasser - de A à Z - sa propre bière artisanale. Testé et approuvé.

À l'heure où la fabrication de la bière maison est plus que jamais en vogue, certains amateurs de bière ont eu la bonne idée de surfer sur cette tendance en proposant des ateliers de brassage destinés au grand public. C'est le cas de la Beer Fabrique, fondée par trois amis (Martin, Gaspard et Manuel), située rue Guillaume Bertrand dans le 11ème arrondissement de Paris.

Derrière la façade vitrée embuée par les cuissons successives, se cache une petite brasserie conviviale et chaleureuse où trône un long bar au-dessus duquel serpente une tuyauterie de cuivre. Tout autour, des postes de travail où mijote sur des réchauds ce qui deviendra la savoureuse boisson. Le décor est planté. De quoi donner envie de s'atteler à la tâche.

Deux types d'ateliers de brassage et de nombreuses recettes

Affublés de tabliers aux couleurs de la maison, vous voilà fin prêts à jouer les apprentis brasseurs. La Beer Fabrique propose deux ateliers de brassage de bière, du concassage des grains jusqu'à la mise en bouteille : un premier de 4 heures où les participants (maximum 10) apprennent et procèdent à toutes les étapes du brassage et un second, moitié moins long (2 heures), au cours duquel les divers temps d'attente (empâtage, cuisson, refroidissement) sont éludés. La rédaction a testé pour vous cet atelier avec pour objectif la fabrication d'une bière blonde. Il est néanmoins possible de préparer bien d'autres recettes : blanche, bière d'Abbaye, IPA, bière de Noël...

Cette formule courte permet d'aborder de manière plus ou moins approfondie les quelques huit étapes nécessaires à la fabrication d'une bière artisanale : la sélection et le concassage du malte, l'empâtage ("mettre le malt concassé dans de l'eau chaude à 65°, ce qui va activer les enzymes présentes dans le malt et transformer l'amidon en sucre", explique Manuel, l'un des co-fondateurs), le brassage (dans une marmite "à l'aide d'un sachet de thé géant"), le lavage des drêches, l'ébullition et l'ajout des houblons, le refroidissement ("ramener la bière de 100° à 20°"), la mise en seau de fermentation et l'ensemencement avec des levures, puis pour finir l'embouteillage.

Ne manque plus qu'à patienter. Car si pour l'atelier de quatre heures, les participants doivent attendre deux semaines afin que la bière puisse reposer, ceux de l'atelier de deux heures ont accès à un seau ayant déjà reposé au préalable.

Bière qui coule n'amasse pas (forcément) mousse !

Si cet adage ne vous dit rien, il n'en est pas moins véridique. C'est d'ailleurs l'une des nombreuses choses qu'il est possible d'apprendre au cours des ateliers proposés à la Beer Fabrique. Car au-delà de la simple fabrication, c'est une réelle immersion dans le monde de la zythologie (la biérologie) que vous font vivre les trois co-fondateurs. Ces derniers proposent avec humour, convivialité et pédagogie, de vous en apprendre davantage sur ce breuvage.

Si l'on sait qu'elle est fabriquée à partir de quatre ingrédients (malt, eau, houblon et levure), les trois compères en disent plus sur les différentes sortes de malts, les types de bières et leurs appellations, expliquent pourquoi la mousse est plus ou moins épaisse, d'où vient le degré d'alcool ou quelle est la différence entre bière de soif (fermentation basse : Pilsner, Lager...) et bière de dégustation (fermentation haute : Ales, Stout, IPA...). Le tout avec un moyen infaillible pour illustrer leurs propos : une dégustation en bonne et due forme ! En effet, pendant que les mixtures mijotent ou reposent, chaque participant peut se délecter d'un ou plusieurs verres de bières provenant par exemple de la brasserie parisienne BapBap, située à quelques pas de la Beer Fabrique.

Sa propre bière à la clé

Une fois les diverses étapes de fabrication abordées et la dégustation pédagogique terminée, l'heure vient à l'embouteillage et à l'étiquetage. Une ultime étape (la huitième donc) attendue avec impatience qui ne manquera pas de vous satisfaire. L'occasion donc d'estampiller vos propres bouteilles, avec la mention souhaitée.

Car au-delà d'avoir appris les fondements du brassage de la bière, les participants peuvent repartir avec une cargaison du précieux alcool. Les apprentis brasseurs ayant choisi l'atelier de deux heures (49€ par personne) repartent avec 1,5 litre de bière. Ceux ayant choisi l'atelier de quatre heures (160€ seul ou en binôme), après deux semaines, repartent avec pas moins de 15 litres ! Seul bémol, il faudra patienter deux semaines supplémentaires pour pouvoir savourer cette bière. Et pour les amateurs bien décidés à fabriquer leur propre breuvage, la Beer Factory propose également des kits de brassage compris entre 60 euros (10 à 20 litres de bière) et 200 euros.

De quoi déguster une bière réalisée par ses soins. Mais attention l'abus d'alcool est dangereux pour la santé.

Pour plus d'informations, rendez-vous sur www.labeerfabrique.com.

 
0 commentaire - On a fabriqué notre propre bière
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]