Sarrasin, pois chiche, châtaigne... les alternatives à la farine de blé

Chargement en cours
 Sarrasin, quinoa, riz... les alternatives à la farine de blé

Sarrasin, quinoa, riz... les alternatives à la farine de blé

1/2
© iStock, baibaz
A lire aussi

Allison Devillers

Dans une volonté de manger mieux ou pour changer de la farine de blé, il existe une pléthore d'alternatives sans gluten. Pour quelle farine succomberez-vous ?

La farine de blé est un incontournable des cuisines françaises. Seulement, nombreux sont ceux qui cherchent à remplacer à la remplacer pour cause d'intolérance au gluten. Ces alternatives à la farine de blé, offrent également des saveurs et des qualités nutritives variées. Mais on ne remplace pas 200gr de farine de blé par la même quantité d'une farine sans gluten. Il est important de garder en tête que ces farines possèdent des textures et des goûts différents et ne se marient pas avec toutes les préparations. Certaines lèvent peu et donnent aux préparations des textures lourdes. Il est primordial de les mélanger entre elles pour constituer le meilleur équilibre gustatif.

Petit tour d'horizon de ces farines qui vont changer vos habitudes en cuisine.

La farine de riz, la plus connue

La farine de riz est appréciée pour son goût neutre et sa facilité à s'incorporer dans tous les plats. Fine, digeste et légère, elle est particulièrement recommandée pour des personnes sujettes à une digestion difficile. Elle est idéale pour épaissir des sauces, des potages et rentre dans la composition principale d'une pâte à tarte. Toutefois, pensez à la mélanger avec d'autres farines, car employée seule, elle présente plusieurs inconvénients. La pâte devient rapidement sèche et friable et accroche aux moules. Quel que soit la farine complémentaire, elle se mariera sans problème avec pour offrir une pâte adaptée à toutes vos recettes.

La farine de sarrasin, la plus authentique

Identifiable par sa coloration sombre et son amertume, elle est connue pour sa teneur en protéines, vitamines B et en magnésium. On l'utilise principalement pour les crêpes, galettes (chères aux Bretons) et pour les biscuits. S'il s'agit de la préparation d'un gâteau ou de pain, il est conseillé de l'associer avec de la farine de riz ou de la fécule de maïs pour alléger son goût et sa texture épaisse.

La farine de pois chiches, la plus exotique

Très répandue au Moyen-Orient, la farine de pois chiches constitue la base des préparations salées. Elle possède de nombreux bienfaits puisqu'elle est très riche en protéines végétales et en fibres. Pauvre en graisses, elle est un bon antistress et antifatigue grâce à sa libération lente de glucides. La farine de pois chiches se révèle idéale dans la création de pancakes et de blinis pour parvenir à une texture épaisse et un peu lourde. Même si elle dégage une odeur peu ragoutante lors du pétrissage, cette dernière s'évapore lors de la cuisson.

La farine de quinoa, la plus tendance

Obtenue grâce au broyage de la graine, la farine de quinoa présente une agréable saveur de noisette avec une légère note amère. Populaire auprès des adeptes de la nourriture saine, on lui reconnaît plusieurs bénéfices. Très digeste, elle s'avère riche en nutriments possédant un taux élevé de zinc, protéines et diverses vitamines. Cette farine étant très absorbante, attention au dosage lors de son utilisation car une demi-dose correspond à une dose d'une farine classique.

Quelles que soient vos préférences, faites-vous plaisir et variez les farines ! Le meilleur moyen de découvrir des saveurs et des textures différentes.

 
0 commentaire - Sarrasin, pois chiche, châtaigne... les alternatives à la farine de blé
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]